Hockey sur glace

Exploit américain, force russe

Les Etats-Unis ont créé la sensation en battant le Canada (5-3), dimanche. Les voilà qualifiés directement pour les quarts, comme la Russie, victorieuse de la République tchèque (4-2) et la Suède, qui a dominé la Finlande (3-0). Le Canada devra passer par un match d'appui pour aller en quarts.

 
Exploit US, force russe - Hockey sur glaceReuters
 

GROUPE A: Les Etats-Unis l'ont fait !
Résultats et classement

Les Américains n'étaient pas donnés favoris face aux locaux canadiens et ont créé un véritable exploit en l'emportant 5 à 3, dans l'un des sommets du "super dimanche". Ce succès est doublé d'une jolie prime puisque le Team USA, invaincu à Vancouver, termine en tête de son groupe et figure donc parmi les quatre formations qualifiées directement pour les quarts de finale. Le Canada, en dessous de son standing (deuxième de la poule), se voit obligé passer par un match supplémentaire, mardi, contre l'Allemagne pour faire partie du grand huit.

C'est la première fois que les Etats-Unis battent le Canada aux J.O. depuis leur quête vers le titre des Jeux de Squaw Valley en 1960. Pour en arriver là, les Etats-Unis ont marqué d'entrée, par Rafalski, dès la 41e seconde, puis ont maîtrisé le score malgré le harcèlement des locaux, auteur de 45 tirs (contre 22). Car si Staal est parvenu à égaliser (8:53), Rafalski a de suite remis ses équipiers devant au tableau d'affichage (2-1, 9:15). Pas découragés, Crosby and co ont bien rétabli la parité par Heatley, auteur de son quatrième but du tournoi (23:32), mais là encore il s'est trouvé un Américain, Drury en l'occurrence, pour dénoncer les errements inhabituels de la défense canadienne et porter la marque à 3-2 (36:46). Langenbrunner a ensuite profité d'une supériorité numérique pour faire le break (47:09). L'effort de Crosby pour revenir à 4-3 (56:51) suscita un espoir de courte durée, Kessler scellant la victoire américaine dans un filet désert (5-3, 59:15).

GROUPE B: Les Russes au dessus
Résultats et classement

C'était le premier volet d'un fabuleux triptyque au menu de cette journée de dimanche. Russie-République tchèque, soit le remake de la finale de 1998 à Nagano, remportée par les Tchèques (1-0). Un duel au couteau, entre deux adversaires très proches sur le papier. "La différence entre victoire et défaite est infime dans ce genre de match", confiait Jaromir Jagr avant la rencontre. Ce fut encore le cas dimanche mais, globalement, la meilleure équipe a gagné. Certes, la bande à Jagr est restée dans le coup jusqu'au bout, les Russes ont eu la plupart du temps la maîtrise du score et du match. Dominatrice los du premier tiers (12 tirs à 5), la Russie n'avait pas su capitaliser. Après l'ouverture du score d'Evgueni Malkin, en supériorité numérique (16e), les Tchèques avaient répliqué, également sur jeu de puissance (et même en double supériorité), par Plekanec, moins d'une minute avant la fin de la période.

Plus équilibré, le deuxième tiers allait néanmoins voir les Russes reprendre le score par l'intermédiaire de Viktor Kozlov (35e), sur un tir dos au but, presque à l'aveugle. Puis en tout début de troisième période (42e), Malkin, encore lui, donnait deux buts d'avance aux siens dans un angle fermé. Au départ de cette action, Alex Ovechkin avait mis une terrible boite à Jaromir Jagr, initiant le contre russe. Une des images du tournoi. Pas résignés, les Tchèques allaient revenir à 3-2 à cinq minutes de la fin grâce à Michalek. Trop peu, trop tard. Après la sortie de Vokoun, le gardien tchèque, Pavel Datsyuk clôturait le score à 12 secondes du terme dans le filet dégarni. Avec ce succès 4-2, la Russie, qui a enfin laissé entrevoir son fabuleux potentiel offensif, s'offre la première place du groupe et se hisse d'ores et déjà en quarts de finale.

GROUPE C: Suprématie suédoise
Résultats et classement

La Suède a remporté sans contestation le match décisif qui offrait l'un quatre billets automatiques pour les quarts. L'équipe championne olympique en titre, qui termine en tête de la poule, a marqué à deux reprises par Eriksson, à chaque fois en supériorité numérique, avec les complicités de Backstrom et de Johansson (06:41), puis avec le soutien de Franzen et à nouveau de Backstrom (38:08). Ce dernier a terminé le travail lui-même sur le troisième but (24:19), assisté de Sedin.

 

Programme du tour de qualifications (mardi) :

République tchèque (5e) - Lettonie (12e)
Canada (6e) - Allemagne (11e)
Slovaquie (7e) - Norvège (10e)
Suisse (8e) - Belarus (9e)

Les vainqueurs rejoindront les quatre premières équipes directement qualifiées en quarts.

 

Programme des quarts de finale (mercredi) :

Etats-Unis contre vainqueur de Suisse-Belarus
Suède contre vainqueur de Slovaquie-Norvège
Russie contre vainqueur de Canada-Allemagne
Finlande contre vainqueur de République tchèque-Lettonie

 - Eurosport
 
#160;
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus