2014 Tournoi de Paris Maret - Panoramic
 
Article
commentaires
JudoTournoi de Paris

Tournoi de Paris 2014 - Sur le fil, Cyrille Maret évite le zéro pointé au judo français dimanche

Maret seul en réussite

Par AFP
Dernière mise à jour Le 09/02/2014 à 23:22 -
Par AFP - Le 09/02/2014 à 23:22
Cyrille Maret a ramené la seule médaille d'or française du tournoi de Paris en cinq finales dimanche. A 26 ans, il espère bien avoir vécu un déclic, à deux mois et demi de l'Euro et à deux ans et demi des Jeux Olympiques.
 

Cyrille Maret a remporté la plus belle victoire de sa carrière, en terme de palmarès mais également d'émotion, en dominant à la dernière seconde d'un combat mal engagé le Tchèque Lukas Krpalek, dimanche, en finale du tournoi de Paris. Champion d'Europe et médaillé mondial en 2013, Krpalek menait devant le Français quand, au moment du gong, Maret marquait un yuko pour ravir la victoire, sous les yeux d'un Teddy Riner laissé au repos, mais insatiable à propos de son coéquipier : "Je savais qu'il fallait qu'il franchisse un cap. C'est fait. C'est un très grand".

Cinquième en 2008, 2009 et 2010, troisième en 2013, Maret, 26 ans, a gagné à Bercy des ambitions énormes. "Je n'arrêtais pas de faire des troisièmes places. Maintenant, je sais que je serai un vrai client pour les Euro (du 24 au 27 avril à Montpellier). Et sur le long terme, ça sert pour les JO", a-t-il estimé au sortir du tatami. Éternel espoir, le Levalloisien a passé un dimanche de rêve, effaçant notamment le triple finaliste mondial et double médaillé olympique Henk Grol.

Piétri a risqué et perdu mais il ne regrette rien

La victoire de Maret a apporté un vrai soulagement dans un camp français plutôt en déveine dimanche. Avec cinq représentants en finale, les Bleus pouvaient en effet attendre mieux qu'une seule médaille d'or. La première à s'incliner a été la mi-lourde Fanny Estelle Posvite, expédiée sur ippon par la Néerlandaise Linda Bolder. Après le règne de Lucie Decosse, la présence de la jeune fille en finale des -70kg était déjà un exploit en soi. Idem pour Madeleine Malonga, inattendue en finale des -78kg et battue par la Slovène Anamari Velensek, comme pour Emilie Andeol, battue sur ippon par la Japonaise Kanae Yamabe.

La seule vraie déception est venue du champion du monde des -81kg, Loïc Piétri, battu en finale par le Géorgien Avtandili Tchrikishvili. "Je ne regrette rien", déclarait le Niçois au judo d'attaque, pris sur un contre alors qu'il menait au score. "C'est mon judo, c'est comme ça."

Très attendue à l'image de Piétri, Audrey Tcheuméo s'est loupée en quarts, trop passive devant la Néerlandaise Guusje Steenhuis, avant de se racheter en arrachant le bronze à la Chinoise Xin Li, victime d'un ippon hyper rapide.

 
 

commentaires


  • alexjudo03/03/2014 10:41

    Ils sont nul deja on a eu deux titre et il oubli certaint exploit comme celui de posvite qui fait 2em elle est tout jeune ensuite cela ne pouvait pas etre une totale réussite car pour les francé c'etait le retour des vacance et une prepa pour les europe a montpelier donc maret n'est pas la seul reussite

  • popolito09/02/2014 23:14

    Merci de rectifier le titre et à l'intérieur. Cyrille Maret n'a pas évité un zéro pointé au tournoi de Paris. Il a apporté la seconde médaille d'or après celle glanée la veille par Clarisse Agbegnenou en moins de 63 kg (face à une autre française). Au total la France ramène 2 Or, 5 argent et 5 bronze.