Getty Images

Murray, Wawrinka, Raonic, Cilic, Tsonga... Plateau royal chez la Reine

Murray, Wawrinka, Raonic, Cilic, Tsonga... Plateau royal chez la Reine

Le 18/06/2017 à 23:32Mis à jour Le 19/06/2017 à 12:13

ATP QUEEN'S – Malgré le forfait de Rafael Nadal la semaine dernière, le Queen's va encore justifier son statut de rendez-vous majeur pré-Wimbledon. Andy Murray, quintuple vainqueur et tenant du titre, va tenter d'y conquérir son premier titre depuis trois mois et demi.

Rétro 2016

Andy Murray est vraiment devenu Mister Queen's. L'an dernier, le Britannique avait conquis sa 5e couronne dans le tournoi de la Reine. Son parcours n'avait pourtant pas été de tout repos. Après une victoire en deux tie-breaks face à Nicolas Mahut, Murray avait notamment cédé un set à Kyle Edmund en quarts de finale, puis Marin Cilic en demie et enfin Milos Raonic, dans une finale annonciatrice de celle de Wimbledon. Un fait tout sauf anodin puisque c'était la première fois depuis 1988 que la finale du Queen's et celle de Wimbledon offraient la même affiche.

Andy Murray - ATP Queen's 2016

Andy Murray - ATP Queen's 2016AFP

Le plateau

Comme chaque année, le Queen's marquera le temps fort de la préparation à Wimbledon. Dans son cadre aussi désuet que charmant, le rendez-vous londonien réunit pas moins de six des onze meilleurs joueurs du monde. Et encore, le plateau aurait pu être clinquant si Rafael Nadal, fatigué par sa quête de la decima parisienne, n'avait pas déclaré forfait la semaine passée. L'absence de dernière minute du Majorquin est dommageable, mais elle n'enlève pas la qualité du menu du Queen's.

On retrouvera évidemment le numéro un mondial Andy Murray. Double tenant du titre et lauréat à cinq reprises du tournoi, l'Ecossais sera la grande attraction. Après un bon Roland-Garros, qui l'a vu retrouver des couleurs, il voudra marquer son territoire avant Wimbledon, où il est également le vainqueur sortant. Milos Raonic, finaliste malheureux de Wimbledon en 2016, est également présent.

Stan Wawrinka, le bourreau de Murray sur la terre battue parisienne en demi-finales, figure également dans le tableau du Queen's, où l'on surveillera ses premiers pas avec Paul Annacone, puisque l'ancien entraîneur de Federer et Sampras a intégré le staff du Vaudois en tant que conseiller spécial pour la saison sur herbe. Marin Cilic et Jo-Wilfried Tsonga, deux clients sérieux sur herbe, complètent le contingent du Top 10 et on peut y ajouter Grigor Dimitrov, 11e mondial mais vainqueur ici-même en 2014.

Le tableau

Si la logique hiérarchique est respectée, Andy Murray aura rendez-vous en demi-finale avec Marin Cilic et, dans le bas du tableau, Stan Wawrinka devrait retrouver Milos Raonic. Mais sur le chemin du dernier carré, tous risquent d'avoir du boulot. Murray, par exemple, après un premier tour face à son compatriote Aljaz Bedene, pourrait se frotter à Sam Querrey, toujours dangereux sur ce type de terrain, avant un quart de finale potentiel contre Tsonga.

Mais le Manceau n'en est pas encore là non plus : il fait face à Adrian Mannarino pour son entrée en lice, et Gilles Müller, vainqueur ce week-end à s'Hertogenbosch, pourrait l'attendre de pied ferme en huitièmes de finale. Pas simple pour JWT, en appel après sa sortie de route au premier tour à Roland-Garros. Symbole de la densité du plateau, Marin Cilic débutera contre… John Isner, 21e mondial. Une affiche qui aurait une certaine allure en seconde semaine à Wimbledon.

Dans la partie inférieure du tableau, Stan Wawrinka n'aura pas le droit à un tour de chauffe tranquille. Face à lui, dès le premier tour, Feliciano Lopez, l'Espagnol qui aime le gazon plus que l'ocre, et qui vient d'atteindre la finale à Stuttgart. Pas simple comme entame. S'il passe, Wawrinka sera contre un Français en huitièmes, qu'il s'agisse de Jérémy Chardy ou Pierre-Hugues Herbert. Les deux quarts théoriques en bas mettent aux prises Wawrinka à Tomas Berdych et Raonic à Dimitrov.

Les quarts de finale théoriques

Andy Murray (GB) – Jo-Wilfried Tsonga (Fra)
Marin Cilic (Cro) – Nick Kyrgios (Aus)
Milos Raonic (Can) – Grigor Dimitrov (Bul)
Stan Wawrinka (Sui) – Tomas Berdych (Rtc)

3 stats à avoir en tête

  • 0. Jamais un joueur français n'a inscrit son nom au palmarès du Queen's. Mais il n'y a jamais eu autant de Tricolores en finale qu'au cours de ces 15 dernières années. Sébastien Grosjean (2003, 2004), Nicolas Mahut (2007) et Jo-Wilfried Tsonga (2011) ont ainsi tous cédé sur le dernier obstacle. Mahut avait même obtenu une balle de match, une balle de titre, contre Andy Roddick.
  • 7. Le nombre de joueurs qui, dans l'ère Open, ont réussi le doublé Queen's-Wimbledon : John McEnroe (1981-84), Jimmy Connors (1982), Boris Becker (1985), Pete Sampras (1995-99), Lleyton Hewitt (2002), Rafael Nadal (2008) et Andy Murray (2013, 16).
  • 500. Andy Murray rentre à partir de cette semaine dans la zone de turbulence en ce qui le concerne au classement. L'Ecossais remet en jeu les 500 points de son titre au Queen's en 2016. Et ce n'est que le début : d'ici la fin de saison, ce sont quasiment 8000 points que l'actuel numéro un mondial doit défendre. Le prix de son fabuleux second semestre 2016.
Andy Murray lors de son titre à Wimbledon en 2016

Andy Murray lors de son titre à Wimbledon en 2016AFP

0
0