Getty Images

Premier succès au Masters pour Grigor Dimitrov, vainqueur de Dominic Thiem (6-3, 5-7, 7-5)

Dimitrov fait plier Thiem et prend la main

Le 13/11/2017 à 17:39Mis à jour Le 13/11/2017 à 18:48

MASTERS DE LONDRES - Grigor Dimitrov et Dominic Thiem se sont rendus coup pour coup pendant 2h19 pour leur entrée en lice au Masters, lundi après-midi. C'est finalement le Bulgare qui a eu le dernier mot pour sa grande première (6-3, 5-7, 7-5) et qui s'empare des commandes dans le groupe Sampras, en attendant l'opposition entre Rafael Nadal et David Goffin dans la soirée.

Pour sa première apparition au Masters de fin d'année, Grigor Dimitrov s'est adjugé la première victoire de sa carrière dans le tournoi des maîtres. Ce fut difficile mais le Bulgare a finalement eu le dernier mot face à Dominic Thiem, en trois manches et 2h19 de jeu (6-3, 5-7, 7-5). Le demi-finaliste de l'Open d'Australie en janvier dernier a eu l'opportunité de plier la rencontre plus rapidement mais il s'est montré fébrile en fin de deuxième set. Il prend provisoirement les commandes du groupe Pete Sampras, en attendant l'entrée en lice de Rafael Nadal, n°1 mondial, opposé à David Goffin dans la soirée (21h). Avec ce succès, Dimitrov se lance idéalement pour rallier les demi-finales.

Dans ce groupe Sampras, une certaine incertitude entoure le physique de Rafael Nadal, dont le genou droit endolori lui a fait jeter l'éponge en plein Masters 1000 de Bercy. L'Espagnol donnera des premiers éléments de réponse ce lundi soir. Au moment du tirage au sort, son statut de favori ne faisait aucun doute – si sa santé le laisse tranquille donc – mais derrière lui, les paris étaient ouverts pour connaître l'identité du second demi-finaliste. Grigor Dimitrov a fait un premier pas vers ce dernier carré malgré un succès long à se dessiner à l'O2 Arena de Londres. Pourtant, le Bulgare a pris le contrôle des opérations avec un break au sixième jeu de la première manche. Logiquement, en 39 minutes, il a bouclé ce premier acte avec un joli 89% de réussite derrière sa première balle (6-3).

Encore des baisses de régime en fin de set(s) pour Dimitrov

Mais progressivement, le vainqueur du Masters 1000 de Cincinnati a commencé à se dérégler à cause d'un Dominic Thiem, soutenu par Kristina Mladenovic, présente dans son box, plus incisif avant de connaître un gros creux en fin de deuxième set avec douze points consécutifs perdus. L'Autrichien en a logiquement profité pour le breaker à 6-5 sur un jeu blanc et l'embarquer dans une troisième et dernière manche décisive (5-7).

Après avoir stoppé l'hémorragie, Dimitrov a ensuite régalé le public londonien avec une amortie avec effet rétro pour prendre le service de son adversaire à 3-3. Cependant, la fébrilité l'a encore gagnée au moment de servir pour le match. Un jeu de service trop moyen et Thiem le débreakait.

Au vu du scénario, la balance semblait pencher en faveur du quatrième joueur mondial. Mais Dimitrov a resserré le jeu pour breaker blanc en profitant de deux doubles fautes consécutives du protégé de Gunter Bresnik. Cette fois-ci, il n'a pas laissé filer l'occasion pour finalement s'imposer sur sa troisième balle de match (7-5). Un chiffre qui symbolise ses difficultés du jour. Tout comme ses 44 fautes directes. L'essentiel est assuré et le voilà nanti de sa première victoire en Masters. Elle demande forcément confirmation et plus de consistance sur la durée lors du prochain match. Ce sera mercredi contre le vaincu du match Nadal-Goffin, qui devrait être riche en enseignements pour la suite du tournoi.

0
0