Eurosport
 WTCC : Circuit Paul RicardRegarder 
 
 
Tennis - Coupe Davis double

Le retour de la pression

Michaël Llodra et Julien Benneteau ont connu un trou d'air. La France mène toujours face à l'Autriche (2-1) mais la pression va monter d'un cran dans le hangar 3 de Vienne. Gilles Simon et Jérémy Chardy vont devoir confirmer leur performance de vendredi. Le plus difficile commence.

 
Le retour de la pression - Tennis - Coupe Davis doubleDPPI
 

 

L'équipe de France se sentait si légère vendredi soir. Après l'exploit de Jérémy Chardy et le boulot parfaitement fait par Gilles Simon, il y avait de quoi se sentir pousser des petites ailes. Après un double où Michaël Llodra semblait parfois porter des semelles de plomb, l'atmosphère change un peu. Les craintes du jeudi refont leurs apparitions. Sont-elles fondées ? Les certitudes ne sont pas nombreuses dans les deux camps, mais pour positiver comme Michaël Llodra, qui assume totalement sa contre-performance, chaque Bleu se dit : "Je préfère être à notre place qu’à la leur".

Jürgen Melzer se serait d'ailleurs fait tout petit minuscule si la défaite avait emporté l'Autriche ce samedi. Sans réponse au tennis punchy de Chardy vendredi, il s'est montré très limité lors du double. Souvent médiocre, mais en progression et toujours stimulant pour son partenaire. Dans la troisième manche, c'est lui qui donne le coup de collier. Leader chancelant, il réussit avec cette victoire à changer la dynamique de la rencontre. L'Autriche y croit à nouveau et devant son public, Melzer se voit offrir une troisième et dernière chance de briller. Le N.10 mondial n'aura plus l'étiquette de favori absolu : "Je suis dos au mur", dit-il. Il peut se lâcher... Son face-à-face avec Gilles Simon s'annonce donc très équilibré.

Le scénario Russie-France en Fed Cup ?

Gilles Simon, à l'aise contre le fantôme de Stefan Koubek, a battu deux top 10 depuis août 2009 : Andy Roddick à Washington et Fernando Verdasco à Valence en 2010. Battre Melzer est dans ses cordes et Guy Forget se montre confiant : "Il sent bien la balle. Il joue bien à l’entraînement. Il a bien cadré le court ici. Il fait très peu d’erreurs. Il se déplace bien. Il a réalisé de très beaux coups face à Koubek. Maintenant, Melzer, c’est le niveau au-dessus. Pour autant, il y a de la place. Face à Jérémy Chardy, on a vu Melzer se frustrer, s’agacer et commettre des erreurs. Avec son jeu, Gilles peut arriver à le bousculer". Mais jouer un match décisif en Coupe Davis, c'est encore une autre histoire.

Et la, ce n'est pas un autre fantôme, celui de Belgrade, qui passe mais le souvenir de l'équipe de France de Fed Cup il y a quelques semaines. Avec une joueuse en pleine renaissance, Alizé Cornet, dont la carrière ressemble comme deux gouttes d'eau à celle de Jérémy Chardy, et privée des deux meilleures joueuses, l'équipe de Nicolas Escudé avait mené 2-0 avant de s'écrouler. "Ce n’est pas un scénario « catastrophe »", rationnalise Forget. C’est un scénario qui peut se produire. Si on regarde le classement, cela serait même normal. Tout le monde doit se tenir prêt, et pas seulement Jérémy Chardy. Aujourd’hui, tout le monde doit rester sous pression et se sentir concerné par un éventuel appel de son capitaine."

Vous avez compris : le capitaine, qui avait souligné le "déchet" du Palois pendant la semaine d'entraînement, en précisant "la chance que l’on a eu aujourd’hui, c’est de le voir jouer 80 % de coups gagnants et seulement 20 % d’erreurs", n'a pas encore décidé du cinquième et dernier homme à envoyer à la bataille en cas de défaite de Gilles Simon.

A Simon et Chardy d'assumer

La balance penche pourtant en faveur du Palois. Même "Mika" en personne a donné un avis favorable : "Sans aucun doute je pense que Jérémy jouera le cinquième match. Maintenant, il faut voir, je n’ai pas tous les paramètres en mains. Cela serait préjudiciable que Jérémy ne joue pas. Il a fait un super match vendredi, il a été impressionnant, c’est naturel que la place lui revienne. Maintenant, il peut se passer beaucoup de choses… "

Beaucoup de choses, ce serait que Forget ne sente pas le petit jeune capable de refaire deux fois le même match. Llodra n'a plus la pêche depuis un certain dimanche à Belgrade mais son expérience dans l'épreuve est inestimable. Julien Benneteau n'est pas au top, et il souffre de douleurs chroniques au poignet, mais il a réussi un bon double. Le capitaine va devoir évaluer l'impact de la défaite en double. Evacuer la déception et mettre ses deux joueurs dans les meilleures conditions. Faire confiance à ceux qui ont émis le plus de critiques (plus ou moins claires et plus ou moins assumées) à son égard ces derniers mois, serait aussi la meilleure façon de les mettre face à leurs responsabilités. A Simon et Chardy d'aller au bout de leur première aventure de Coupe Davis...

 - Eurosport
 
#160;
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus