Getty Images

Demi-finale : Lucas Pouille battu d'entrée par le Serbe Dusan Lajovic en 4 sets

Pouille et les Bleus commencent par un couac
Par Eurosport

Le 15/09/2017 à 16:15Mis à jour Le 15/09/2017 à 17:44

COUPE DAVIS 2017 - Stupeur à Villeneuve-d'Ascq ! Lucas Pouille a perdu le premier match de la demi-finale face à la Serbie, ce vendredi. Dusan Lajovic, 80e mondial, a dominé le Français en 4 sets (6-1, 3-6, 7-6, 7-6). Et jeté un froid sur une rencontre qui s'annonçait sans grandes difficultés sur le papier...

Yannick Noah avait raison : ce week-end ne sera pas une formalité. Opposée à une équipe de Serbie pourtant privée de ses meilleurs joueurs, la France a réussi à perdre le premier point de la demi-finale de Coupe Davis, devant son public à Villeneuve-d'Ascq. Un Lucas Pouille mal dans ses baskets a lâché prise face à Dusan Lajovic en 4 sets et 3 heures de jeu (6-1, 3-6, 7-6, 7-6). 5 balles de match sauvées et une réaction en fin de partie auront été vaines. Cueillie à froid, l'équipe de France devra réagir à travers Jo-Wilfried Tsonga qui affronte Laslo Djere lors de la deuxième rencontre du jour.

Dans la lignée de ce qu'il avait montré à l'US Open, Lucas Pouille n'a jamais été à l'aise dans ce premier match à enjeu du week-end. Et ce, dès le début. Avec un jeu de jambes loin d'être en place et un premier service laissé aux vestiaires, le 22e mondial n'a fait que courir après le score. Il a commis énormément de fautes directes. 70 au total, pour 45 coups gagnants. Un chiffre qui explique en partie une déroute face au 80e mondial dont Noah se serait bien passé.

La perte du 3e set a fait très mal

Après être passé au travers du premier set, le Français a recollé au score en enlevant la 2e manche (6-3). Mais il n'a pas réussi à profiter de ce nouvel élan dans le 3e set, le tournant du match. Lajovic a eu deux breaks d'avance, puis petit à petit, Lucas Pouille a refait son retard tant bien que mal pour arracher un jeu décisif. Il a alors raté une balle de 2 sets à 1, après en avoir sauvé une de son côté. Puis a sombré.

Au bord du précipice dans le 4e set où il a encore eu 2 breaks de retard, le Nordiste a retrouvé un peu de sa superbe, écartant une balle de match (à 5-3) avant de recoller à 5 jeux partout. Pouille en a encore effacé 3 autres pour s'offrir un sursis. En vain. Dans un scenario similaire au 3e set, le Français a fini par s'incliner dans un nouveau jeu décisif. Et repartir avec bien des regrets. Lajovic, lui, pouvait exulter : il a remporté le troisième match à enjeu de sa carrière en Coupe Davis, le premier depuis 2016 et une victoire sur James Ward en quart de finale face à la Grande-Bretagne.

0
0