AFP

Avec Djokovic et Murray en tête d'affiche, la Coupe Davis n'a pas (encore) été mise de côté

Avec Djokovic et Murray en tête d'affiche, la Coupe Davis n'a pas (encore) été mise de côté

Mis à jourLe 04/03/2016 à 00:03

Publiéle 03/03/2016 à 20:04

Mis à jourLe 04/03/2016 à 00:03

Publiéle 03/03/2016 à 20:04

COUPE DAVIS - Annoncée comme mise de côté à cause d'un calendrier surchargé, la Coupe Davis 2016 a pour le moment eu les faveurs des ténors du circuit. Novak Djokovic, Andy Murray, tenant du titre avec la Grande-Bretagne, et Tomas Berdych ont notamment répondu présent pour le premier tour qui se disputera ce week-end. Tour d'horizon du plateau.

C'est peut-être plus une présence de sécurité, qu'un réel objectif en cette année 2016. Mais la présence des meilleurs joueurs mondiaux, à l'exception de Roger Federer et Stan Wawrinka avec la Suisse, conforte pour le moment la Coupe Davis 2016 comme un rendez-vous qu'il ne faudra pas mettre de côté en 2016. Sans la Suisse et ses deux têtes d'affiche, le premier tour aura quand même de l'allure puisque Novak Djokovic, Andy Murray et Tomas Berdych ont répondu présent pour ce grand week-end.

Reste qu'une défaite au premier tour est un réel risque pour certaines nations, qui préfèrent éviter le couperet des barrages. Ces derniers ont déjà condamné l'Espagne en 2014. Et un an et demi plus tard, les Espagnols n'ont toujours pas retrouvé le groupe mondial. La chute de ce géant de la compétition a marqué.

Pour les quarts de finale, placés à la mi-juillet entre le 15 et le 17 juillet, cinq jours après Wimbledon et à une semaine du masters 1000 de Toronto (23-31 juillet), ce sera probablement une autre histoire.

Andy Murray porté en vainqueur après la victoire des Britanniques en Coupe Davis
Andy Murray porté en vainqueur après la victoire des Britanniques en Coupe Davis - AFP

Serbie - Kazakhstan : Djokovic veut laisser la Serbie dans le groupe mondial

C'est la bonne nouvelle de la semaine. Contraint à l'abandon en quart de finale du tournoi de Dubaï à cause d'une infection à l'œil droit, Novak Djokovic s'est finalement aligné en simple et en double face au dangereux Kazakhstan. Annoncé comme très douteux à son cause de son problème de vue, le numéro un mondial va rattraper le rythme qu'il n'a pas eu la semaine dernière.

"J'étais un peu sceptique mais désormais tout va bien", avait déclaré Djokovic à la presse à la veille du tirage au sort. "J'ai encore deux entraînements pour m'adapter aux conditions en salle". La présence de "Nole" rassure la Serbie qui sera en danger face au Kazakhstan, très dangereux dans cette compétition. Mais sera-t-il là en juillet pour éventuellement recevoir la Grande-Bretagne d'Andy Murray ? Rien n'est moins sûr.

Grande-Bretagne - Japon : Murray veut regagner la Coupe Davis

Tenante du titre après son succès face à la Belgique en 2015, la Grande-Bretagne d'Andy Murray va débuter la défense de son titre à Birmingham face au Japon. Tout frais papa, le Britannique va retrouver les courts après un gros mois d'absence après sa finale perdue à l'Open d'Australie face à Novak Djokovic.

"Je veux surtout que ma fille soit fière de son père en voyant ce que j'ai réalisé. Mais s'il n'y a pas d'évolution positive sur mon jeu, ce ne sera pas la fin du monde", a assuré Murray dans les colonnes du Guardian.

Andy Murray lors de la finale de la Coupe Davis
Andy Murray lors de la finale de la Coupe Davis - Panoramic

Et d'ajouter, par l'intermédiaire de The Sport Review : "Je pense que l'une des raisons qui explique ma présence cette année est que je veux absolument gagner la Coupe Davis à nouveau. Après l'avoir expérimenté l'année dernière, je me suis dit : pourquoi pas ? Je n'ai jamais cru que l'on était capables de le gagner. Mais maintenant je pense à ça : pourquoi ne pas le refaire ? (...) Tout le monde dans l'équipe a apprécié cette expérience de la victoire. On aimerait réessayer et la gagner à nouveau."

Très motivé à l'idée de retrouver la compétition, et plus particulièrement la Coupe Davis, le Britannique va probablement jouer le jeu cet été, malgré la volonté de vouloir regagner Wimbledon et de défendre sa médaille d'or olympique à Rio. Le repos, c'est la clé. L'Ecossais a annoncé qu'il prendrait une pause après Monte-Carlo avant d'enchaîner avec cinq gros mois de compétition à partir de mai.

En face, c'est une équipe japonaise emmenée par Kei Nishikori qui va défier le tenant du titre sur ses terres. Principal danger, le sixième joueur mondial a lui aussi répondu au rendez-vous, ce qui constitue une habitude pour lui. Son bilan en Coupe Davis est impressionnant : 16 succès pour 2 défaites.

Allemagne - République Tchèque : Berdych effectue son grand retour

Après une année d'absence, Tomas Berdych effectue son grand retour en équipe de République Tchèque de Coupe Davis. Le 7e joueur mondial, que l'on avait laissé battu à Roland-Garros par la France en septembre 2014, s'ajoute à une équipe au grand complet (Radek Stepanek, Jiri Vesely et Lukas Rosol). Face au vainqueur des éditions 2012 et 2013 se dressera l'Allemagne de Philipp Kohlschreiber et Alexander Zverev. Un véritable choc en perspective.

A suivre aussi :

Belgique - Croatie : David Goffin / Marin Cilic, Borna Coric

Australie - Etats-Unis : Bernard Tomic, Lleyton Hewitt / John Isner, jack Sock, Bob Bryan, Mike Bryan

Absences notables : Roger Federer (Suisse - genou), Stan Wawrinka (Suisse - choix personnel), Fabio Fognini (Italie - abdominaux), Milos Raonic (Canada -adducteurs), Daniel Nestor (raisons personnelles).

0 commentaire
Vous lisez :