AFP

La Suisse mène 2 à 1 après le succès de Timea Bacsinszky sur Kristina Mladenovic

La défaite de Mladenovic a mis les Bleues le dos au mur
Par AFP

Le 12/02/2017 à 16:34Mis à jour Le 12/02/2017 à 18:37

FED CUP - La Suisse a repris l’avantage 2 à 1 dans son premier tour contre la France après le succès de Timea Bacsinszky sur Kristina Mladenovic, 7-6, 4-6, 7-5, dimanche à Genève. Pauline Parmentier, préférée à Alizé Cornet, va maintenant tenter d'égaliser contre Belinda Bencic.

La France est au bord de l'élimination dès le premier tour de la Fed Cup après la défaite de sa joueuse N.1 Kristina Mladenovic, 31e mondiale, contre Timea Bacsinszky (16e), en trois sets (7-6, 4-6, 7-5), dimanche à Genève. Menée 2-1, l'équipe dirigée par Yannick Noah doit compter sur une victoire de Pauline Parmentier (64e) dans le quatrième simple face à Belinda Bencic (81e) pour éviter l'élimination et provoquer un double décisif.

Le capitaine a préféré de ne pas aligner Alizé Cornet, sans doute pour son médiocre bilan en Fed Cup. Samedi, en ouverture, la Niçoise a concédé une onzième défaite en quatorze simples depuis ses débuts en 2008 en cédant face à Bacsinszky (7-5, 6-4).

Mladenovic n'est pas passée loin

Sans pitié avec sa meilleure amie Bencic (6-3, 6-4) la veille, Mladenovic n'a, quant à elle, pas été loin de signer une septième victoire consécutive en comptant sa belle semaine à Saint-Pétersbourg, ponctuée par un premier titre sur le circuit principal dimanche dernier.

Mais la Nordiste de 23 ans a manqué d'opportunisme (3 balle de break transformées sur 14) lors de ce match-marathon (3h17). L'expérience de Bacsinszky, 27 ans et ex-membre du Top 10 (9e en mai 2016), sa défense tout-terrain et son excellent revers ont pesé dans les moments-clés.

Elle semblait pourtant au plus mal au milieu du troisième set (3-2, 30-40) quand son genou gauche a vrillé sur un passing-shot de la Française. Mais après la piqûre de guêpe, les crampes et une douleur au quadriceps contre Cornet, la Lausannoise a surmonté le problème en revenant plus fort après la pause médicale. Elle a remporté dans la foulée un rallye de 21 coups et au total huit des neuf points après son pépin physique.

"Prenez la raquette et allez sur le court ! Ce n'est pas cool de 'bouher' les gens", s'est énervée la Suissesse lorsque le public français l'a tancée après le match, en l'accusant d'avoir simulé la blessure. Menée 5-2, Mladenovic a tout de même trouvé la force de revenir dans la partie (5-5), mais Bacsinszky l'a fait céder sur son dernier jeu de service (7-5).

0
0