Getty Images

La bataille pour le trône : Nadal largue Federer

La bataille pour le trône : Nadal largue Federer

Le 11/09/2017 à 11:00Mis à jour Le 11/09/2017 à 12:11

Qui de Rafael Nadal ou de Roger Federer terminera l'année 2017 à la première place mondiale ? Le duel entre les deux hommes a peut-être vécu un tournant à l'occasion de l'US Open. Vainqueur à Flushing pendant que Federer échouait dès les quarts de finale, l'Espagnol a pris ses distances. Définitivement ?

Novak Djokovic et Stan Wawrinka en vacances forcées, Andy Murray à l'infirmerie et à la peine, Alexander Zverev encore un peu tendre en Grand Chelem, il ne fait plus guère de doutes que Rafael Nadal ou Roger Federer finira l'année 2017 à la première place mondiale. Au classement ATP Race, il y a aujourd'hui autant d'écart entre le Suisse, 2e, et Zverev, 3e, qu'entre l'Allemand et le... 36e, Fernando Verdasco. Après l'US Open, retrouvez le point sur la lutte entre Nadal et Federer.

Redevenu numéro un mondial à la mi-août, Rafael Nadal ne possédait qu'une avance infime sur Roger Federer. Moins de 500 points séparaient les deux hommes. Autant dire que l'US Open allait peser de tout son poids dans la course au pouvoir. Le Suisse pouvait espérer se hisser à nouveau au sommet pour la première fois depuis cinq ans en allant plus loin que l'Espagnol en seconde semaine. Mais c'est tout le contraire qui s'est produit et Nadal, désormais, a clairement pris une option sur la place de numéro un en fin de saison.

Vainqueur pour la troisième fois à New York, le Majorquin empoche 2000 points, soit 1740 de plus que son rival. Nadal, avec 9465 points au compteur, devance Federer de 1960 unités au classement de référence. Le classement ATP Race, qui débute au 1er janvier, est à présent quasiment le même pour les deux champions. Federer, qui avait mis un terme à sa saison dès la fin juillet en 2016, n'a évidemment plus aucun point à remettre en jeu. Nadal, lui, n'en perdra que 100 d'ici la fin de l'année, 90 points à Pékin et 10 à Shanghai. Même une fois ces 100 points retranchés, son avance sur Federer à la Race reste importante : 1860 points (9365 contre 7505, voir visuel ci-dessous).

Quel programme pour les deux hommes?

L'Espagnol a donc fait le break. Il reste encore trois tournois pourvoyeurs de gros points : les deux Masters 1000 de Shanghai et Paris-Bercy, et surtout le Masters, où le vainqueur peut rafler jusqu'à 1500 points à condition de remporter ses trois rencontres de poule. Si Federer veut terminer l'année aux commandes, ce qui ne lui est plus arrivé depuis... 2009, il n'a donc plus vraiment le choix. Il lui faudra briller sur ces trois tournois et sans doute même en gagner au moins un ou deux dans l'hypothèse où Nadal, lui, ne remporterait plus aucun titre.

Reste à savoir quel sera le programme des deux hommes d'ici la fin de l'année. Combien de tournois jouera Federer ? S'il ne s'aligne qu'à Bâle (ATP 500) en plus des trois rendez-vous mentionnés plus haut, l'homme aux 19 titres majeurs sera condamné au carton plein, ou pas loin. Nadal a en tout son destin en mains désormais. Il a déjà fini trois exercices tout en haut de la hiérarchie, en 2008, 2010 et 2013. S'il ne se blesse pas, et si Federer ne signe pas une razzia semblable à celle du premier trimestre, il a de très bonnes chances désormais d'ajouter une quatrième couronne.

Nadal a pris le large
0
0