AFP

27 titres en Masters 1000 : Djokovic a fondu sur Nadal en deux ans et demi

27 titres en Masters 1000 : Djokovic a fondu sur Nadal en deux ans et demi

Mis à jourLe 21/03/2016 à 10:32

Publiéle 21/03/2016 à 01:10

Mis à jourLe 21/03/2016 à 10:32

Publiéle 21/03/2016 à 01:10

Article de Laurent Vergne

MASTERS 1000 INDIAN WELLS - Novak Djokovic a encore démontré en Californie à quel point il était au-dessus du lot en ce moment. Le Serbe a conquis une 5e couronne à Indian Wells. Un record. Il s'est également adjugé son 27e Masters 1000. Autre record.

"Je pense que ce tournoi mérite d'être à un niveau supérieur. On pourrait créer quelque chose, entre les Masters 1000 et les tournois du Grand Chelem." Novak Djokovic s'est mis le public dans la poche dimanche soir en estimant qu'Indian Wells incarnait le must du must de cette catégorie de tournoi. A l'heure où l'on évoque la création de "Super Masters", le rendez-vous californien vient d'être adoubé par le Djoker en personne. On le comprend. Après avoir battu (écrasé, plutôt, 6-2, 6-0) Milos Raonic en finale, il en est désormais le roi absolu.

C'est en effet la 5e fois que le Serbe triomphe à Indian Wells. Vainqueur pour la première fois en 2008, il a récidivé en 2011 et reste désormais sur trois victoires de rang après ses succès en 2014, 2015 et 2016. Ses quatre premières finales, Djokovic les avait toutes remportées en trois sets. Cette fois, il s'est montré beaucoup plus expéditif. Mais surtout, ce 5e titre lui permet de devenir seul recordman des victoires dans le sud californien. Il dépasse Roger Federer, quadruple lauréat (2004, 2005, 2006, 2012).

Il écrase tout en Masters 1000

Le patron du circuit s'est également offert un autre record, plus significatif encore. Record égalé, celui-là. Djokovic a décroché le 27e Masters 1000 de sa carrière. Il rejoint Rafael Nadal, lui aussi détenteur de 27 trophées dans les M1000. Il y a quelques mois à peine, le Serbe avait déjà rejoint puis dépassé Roger Federer, qui en compte pour sa part 23. Il faut dire que Djokovic truste depuis deux ans et demi la très large majorité de ces tournois, ne laissant plus que des miettes aux autres.

Sur les 21 derniers Masters 1000 disputés, soit depuis l'automne 2013, il en a gagnés 13, pour 20 disputés. Federer suit, de très, très loin, avec 3 titres. Andy Murray en compte deux sur la même période, Nadal, Stan Wawrinka et Jo-Wilfried Tsonga 1. Faites les comptes : après sa victoire à Cincinnati en août 2013, Nadal totalisait 26 Masters 1000, contre 14 à Djokovic. C'est peu dire que la bascule s'est faite depuis entre les deux hommes, comme entre Djokovic et le reste du circuit d'ailleurs.

Au-delà des Masters 1000, la suprématie du numéro un mondial sur les principaux rendez-vous du circuit est totale. Il a remporté les trois derniers tournois du Grand Chelem et les trois derniers Masters 1000, sans oublier le Masters, en décembre, à Londres. La dernière fois que le Serbe n'a pas été présent en finale d'un tournoi de ce genre auquel il a pris part, c'était lors de l'US Open 2014. Il y a décidément quelque chose de surréaliste dans les statistiques qu'imposent Nole. Ce qu'il avait accompli en 2011, il est en train de l'étendre sur plusieurs saisons. Et en mieux. Miami se profile, et c'est peu dire qu'il y sera l'homme à battre.

0 commentaire
Vous lisez :