AFP

Gilles Simon emporté par la tornade Alexander Zverev

Simon emporté par la tornade Zverev

Mis à jourLe 16/03/2016 à 01:15

Publiéle 15/03/2016 à 20:20

Mis à jourLe 16/03/2016 à 01:15

Publiéle 15/03/2016 à 20:20

Article de Laurent Vergne

MASTERS 1000 INDIAN WELLS - C'est (déjà) fini pour Gilles Simon en Californie. Le Français s'est lourdement incliné face au jeune Allemand Alexander Zverev, mardi, au 3e tour (6-2, 6-2). Le Niçois avait déjà été battu par Zverev à Rotterdam le mois dernier.

Gilles Simon s'est peut-être trouvé une nouvelle bête noire. Il y a un mois, le Français avait été sorti en huitièmes de finale à Rotterdam par Alexander Zverev, 7-6 au troisième set. Mardi, à Indian Wells, il a à nouveau buté sur le tout jeune Allemand (19 ans le mois prochain). Mais cette fois, il n'y a pas eu besoin d'aller au bout du dernier set pour départager les deux hommes. Zverev a survolé les débats et administré une petite fessée à Simon, expédié en un peu plus d'une heure, 6-2, 6-2.

Totalement à côté de son sujet, et visiblement diminué dans ses déplacements par des douleurs au dos, Simon n'a jamais existé dans ce match. Breaké d'entrée de jeu, il a constamment subi les débats. Loin de son meilleur niveau, le Niçois a commis 32 fautes directes, soit deux en moyenne par jeu ! Un total anormalement élevé pour un métronome comme lui. En face, Zverev s'est montré bien plus précis et c'est lui qui a constamment imprimé le rythme au match.

" J'ai senti un manque d'énergie quand je suis arrivé sur le terrain"

"C'était juste pas bon du tout, et lui de son côté c'était plutôt stable et propre (...) Je n'avais aucun problème physique, c'est juste un match horrible !", a expliqué Simon."J'ai du mal à expliquer un aussi mauvais match. J'ai senti un manque d'énergie quand je suis arrivé sur le terrain alors que j'étais très en jambes les journées précédentes. J'étais trop lent sur tout. C'est dommage parce que je sentais que pour une fois je pouvais faire mieux que ça (dans ce tournoi)", a ajouté le Niçois dont le meilleur résultat à Indian Wells est un quart de finale en 2012.

Cette sortie de route prématurée confirme en tout cas le début de saison très mitigée de Gilles Simon. En dehors de l'Open d'Australie, où il avait atteint les huitièmes de finale avant de pousser Novak Djokovic aux cinq sets, son bilan est presque famélique. Il n'a pas encore atteint les quarts de finale en 2016 et, en dehors de Melbourne, il n'a remporté que deux matches en cinq tournois. A ce rythme, il risque de très vite disparaitre du Top 20, après avoir fini l'année 2015 au 15e rang.

Pour Zverev, la trajectoire est en revanche très ascendante. Demi-finaliste à Montpellier, quart de finaliste à Rotterdam, il atteint pour la première fois les huitièmes de finale d'un Masters 1000, en épinglant donc Simon après avoir sorti Dodig et Dimitrov aux deux premiers tours. Il retrouvera Rafael Nadal pour une place en quarts. Quel chemin parcouru en 12 mois. Il y a un an, Zverev était à Indian Wells. Mais il s'y inclinait en qualifications…

0 commentaire
Vous lisez :