Eurosport

Masters Montréal : Alexander Zverev titré après sa victoire contre Roger Federer (6-3, 6-4)

Zverev met un terme à la folle série de Federer

Le 13/08/2017 à 23:27Mis à jour Le 14/08/2017 à 00:10

MASTERS MONTREAL - Fin de série pour Roger Federer. Le Suisse, qui n'avait pas perdu de la saison en finale, s'est incliné dimanche au Canada contre Alexander Zverev (6-3, 6-4). L'Allemand a réussi un match remarquable et a, peut-être, profité en fin de partie d'une blessure du numéro 3 mondial. C'est le sixième titre en carrière pour le natif d'Hambourg. Le deuxième Masters 1000.

Federer n'est toujours pas maître au Canada. Logiquement battu en finale du masters 1000 de Montréal par Alexander Zverev (6-3, 6-4), dimanche soir, le N.3 mondial a perdu sa toute première finale de la saison 2017. Au-delà de sa défaite, la troisième de la saison et la première depuis son entrée en lice au tournoi ATP de Stuttgart face à Tommy Haas à la mi-juin (16 succès de rang depuis Halle), c'est la manière dont il a perdu cette finale qui a questionné. Pour la place de N.1 mondial, sa défaite a en tous cas remis les choses en question : il devra faire mieux que Rafael Nadal à Cincinnati pour récupérer le trône.

En-dedans lors de la partie, le Bâlois est surtout apparu amoindri en fin de rencontre. Très raide en plein milieu de la seconde manche (à 3-3 au moment de servir exactement), où il a eu du mal à servir, en témoigne des premières balles envoyées à un peu plus de 150km/h loin de ses standards, le Suisse n'est pas apparu dans son assiette. Il n'a pourtant pas fait appel au kiné, ni renoncé. S'il a semblé sur la retenue sur de nombreux points cette semaine pour sa reprise post-Wimbledon, l'Helvète a clairement questionné en cette fin de rencontre. Jamais embêté par son physique en 2017, le Suisse va être au centre de tous les débats à un peu plus de quinze jours du début de l'US Open (28 août - 10 septembre).

Vainqueur logique de son côté, Alexander Zverev, titré à Washington la semaine dernière, a lui remporté son deuxième Masters 1000 en carrière après son sacre à Rome face à Novak Djokovic au mois de mai dernier. En pleine bourre en ce moment, l'Allemand a porté son compteur de titres à six dont cinq glanés cette saison. Troisième à la race derrière Rafael Nadal et Roger Federer, Zverev a démontré que cette saison est aussi la sienne. Outre les deux ténors du circuit, il est le seul joueur à avoir empoché un Masters 1000.

Zverev, l'autre homme de la saison 2017

Et il ne faut pas se tromper : le 8e joueur mondial a constitué un magnifique et logique vainqueur de cette finale. Très fort au service, notamment dans les moments clés, le cadet des frères Zverev a été le maître de cette grande finale. Beaucoup plus à l'aise en fond de court que Federer, c'est lui qui a dicté le ton et gagné les principaux rallyes. Très fort des deux côtés, il a obligé Federer à constamment changer de tactique. Il a également mieux abordé le facteur météo, en gérant parfaitement le vent ambiant à Montréal.

Livré à lui-même après un premier set très inégal où il a rapidement laissé les commandes, Federer a essayé de renverser le court de la rencontre au début du second acte. Service-volées, jeu varié avec beaucoup plus de slice, le Suisse a toute tenté pour faire dérailler la machine Zverev. La combine a failli marcher à 1-1, quand il s'est procuré trois balles de break, mais Zverev a tout sauvé comme un grand avec sa première balle. Un service gagnant, deux aces, le N.3 à la race s'est mué en Federer. Il n'a eu ensuite qu'à terminer le travail après son break à 3-3 dans ce second set découpé en deux. Exceptionnel dans les tournois à deux sets gagnants, il restera à l'autre homme de la saison 2017 à confirmer cela en Grand Chelem. L'US Open arrive, cela tombe bien.

0
0