Getty Images

53 minutes et trois jeux perdus : Federer a fait vite et bien pour sa rentrée

53 minutes et trois jeux perdus : Federer a fait vite et bien pour sa rentrée
Par Eurosport

Le 09/08/2017 à 19:35Mis à jour Le 09/08/2017 à 23:44

MASTERS 1000 MONTREAL - Pour son premier match depuis son sacre à Wimbledon, Roger Federer s'est montré pour le moins expéditif. Mercredi, le Suisse s'est imposé en 53 minutes (6-2, 6-1) face au Canadien Peter Polansky, 116e au classement ATP.

Une simple formalité. Roger Federer a eu à peine le temps de transpirer mercredi pour son entrée en lice à Montréal, où il n'a plus joué depuis 2011. Le numéro 3 mondial a expédié son match face au Canadien Peter Polansky, balayé 6-2, 6-1 en seulement 53 minutes sur le court central. Pour son retour à la compétition, trois semaines et demie après son huitième titre à Wimbledon, Federer n'a donc pas tremblé une seule seconde. C'est sa 32e victoire en 34 matches cette saison.

Le Suisse était sans doute sur ses gardes. Ses deux défaites de la saison sont survenues face à des joueurs en dehors du Top 100 à l'ATP et dans le cadre d'une reprise : à Dubaï au mois de février face à Evgueny Donsky, près d'un mois après sa victoire à l'Open d'Australie, et sur le gazon de Stuttgart en juin contre Tommy Haas, suite à sa longue coupure printanière.

26 coups gagnants pour Federer

Mais cette fois, Peter Polansky, bénéficiaire d'une wild-card et vainqueur au premier tour de son compatriote Vasek Pospisil, n'avait pas les moyens de contrarier son illustre adversaire. Bien en jambes et concentré, Federer a distillé 26 coups gagnants (contre seulement 6 à son adversaire) et s'il a commis 16 fautes directes, il a constamment eu la main sur ce match.

Polansky a tout de même réussi à éviter une roue de bicyclette dans le second set, en sauvant deux balles de match sur son service alors qu'il était mené 5-0. Puis Federer a conclu tranquillement dès le jeu suivant. En huitièmes de finale, le Suisse sera opposé à un autre vieux briscard, l'Espagnol David Ferrer, tombeur de Jack Sock en trois sets mercredi soir (7-6(7), 3-6, 6-1). Face au joueur de Xabia, revenu à un niveau plus conforme depuis son sacre à Bastad au mois de juillet, Federer visera un 17e succès de rang.

0
0