Getty Images

Avant d'affronter Gasquet, Federer se paie (gentiment) la France

Avant d'affronter Gasquet, Federer se paie (gentiment) la France

Le 12/10/2017 à 18:41Mis à jour Le 12/10/2017 à 19:20

MASTERS SHANGHAI - Avant de rencontrer Richard Gasquet en quart de finale à Shanghai, Roger Federer a taclé la presse française et les joueurs tricolores en conférence de presse, ce jeudi.

La dernière sortie de Roger Federer en conférence de presse ne devrait pas plaire à tout le monde. Ce jeudi, à l'issue de sa victoire contre Alexandr Dolgopolov (6-4, 6-2) en huitièmes de finale à Shanghai, le Suisse s'est fendu d'un petit tacle glissé à l'encontre de la presse française et de l'environnement dans lequel évoluent les jeunes joueurs tricolores.

"En France, je pense qu'ils voient leurs joueurs trop grands trop vite. Et ils deviennent un peu, je ne dirais pas 'gâtés', mais un peu trop optimistes trop tôt au lieu de finir de se développer et de passer toutes les étapes." Une saillie qui devrait plaire à celui que la presse spécialisée a appelé, un temps, le "petit Mozart", Richard Gasquet. Le Biterrois, prochain adversaire de Federer, en quart de finale, aura tout le loisir d'en discuter avec le Bâlois ce vendredi.

0
0