2012 Monte-Carlo Gilles Simon - AFP
 
Article
commentaires
Tennis > Masters Monte Carlo

Simon en douceur

Simon en douceur

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 15/04/2012 à 20:37 -
Par Eurosport - Le 15/04/2012 à 20:37
Gilles Simon a réussi son entrée au Masters 1000 de Monte-Carlo en se qualifiant pour le 2e tour avec une victoire expéditive dimanche sur l'invité monégasque Benjamin Balleret (6-3, 6-2). Le Français rencontrera au prochain tour un joueur issu des qualifications ou Mikhail Youzhny.

Gilles Simon n'avait pas franchement brillé lors de son dernier passage sur la terre battue monégasque, le week-end dernier, en Coupe Davis. Sans présager de ce que sera son tournoi, le Niçois a au moins eu la bonne idée de l'entamer du bon pied dimanche, dans un des trois matches au programme ce dimanche. Une entrée en douceur pour un Simon en quête de sensations.

Le numéro deux français a eu un peu de mal à entrer dans son match, en étant mené 2-0. Mais Benjamin Balleret, 337e mondial, dont l'heure de gloire avait été en 2006 une victoire sur abandon face à Sébastien Grosjean, alors 18e mondial, au deuxième tour du tournoi monégasque, avant de s'incliner en huitièmes de finale contre Roger Federer, n'avait pas les armes pour le gêner plus longtemps.

"Il faut bien jouer tout de suite"

"Les conditions étaient plus difficiles que la semaine dernière. J'ai mis un peu de temps à me chauffer et à m'engager à fond, a estimé Gilles Simon. J'ai voulu trop en faire trop tôt dans le match et j'ai mis du temps à trouver mon rythme." "Heureusement pour moi, j'ai réussi à me reprendre assez vite, a-t-il ajouté. Je suis prêt pour ce tournoi. Je suis ici pour essayer de bien jouer tout de suite. La saison sur terre est courte et dense. Il faut bien jouer tout de suite."

Au prochain tour, Simon pourrait retrouver Mikhail Youzhny, si celui-ci se défait du qualifié qui sera face à lui. Le Russe, redescendu à la 35e place du classement ATP, a longtemps été la bête noire de Simon, après avoir remporté leurs sept premières confrontations. Ce dernier s'est depuis repris en s'imposant à Dubaï puis Hambourg en 2011. Cette première journée a aussi vu la dernière apparition sur les courts du Croate Ivan Ljubicic. L'ancien N.3 mondial, 33 ans, une des figures les plus respectées du circuit, avait annoncé qu'il prendrait sa retraite à l'issue du tournoi. Il s'est incliné dès le 1er tour, sèchement (6-0, 6-3), face à son compatriote Ivan Dodig.