2013 Open Australie Guillaume Rufin - AFP
 
Article
commentaires
Tennis > Open d'Australie

Open d'Australie 2013: Tomas Berdych trop fort pour Guillaume Rufin


Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 16/01/2013 à 13:00 -
Par Eurosport - Le 16/01/2013 à 13:00
C'est fini pour Guillaume Rufin à Melbourne, battu au deuxième tour de l'Open d'Australie par Tomas Berdych, mercredi (6-2, 6-2, 6-4). Julien Benneteau a dominé Edouard Roger-Vasselin (4-6, 7-5, 7-6, 7-6). Mikhail Youzhny est le seul joueur tête de série du jour à ne pas passer le deuxième tour.

Pas d’exploit pour Gullaume Rufin. Le Français avait fort à faire au deuxième tour face à Tomas Berdych et il n’a pas pesé lourd contre le Tchèque, qui s’est imposé en trois sets secs, 6-2, 6-2, 6-4. Deux heures pile ont suffi au numéro 6 mondial pour obtenir sa qualification pour le troisième tour. Rufin, 22 ans, ne décrochera donc pas son premier troisième tour en Grand Chelem. Mercredi, il a notamment péché au service. Bien trop faible dans ce secteur du jeu (seulement 56% de premières, 68% de points gagnés derrière celle-ci et une fragilité permanente sur sa seconde balle avec… 32% de points gagnés) il a concédé pas moins de 16 balles de breaks et six breaks.

Comme l'an passé, Julien Benneteau sera au troisième tour de l'Open d'Australie. Le Bressan reprend ses bonnes habitudes de l'an passé où il avait atteint ce stade de la compétition dans les quatre majeurs 2012. Une régularité qui le porte d'ailleurs depuis l'US Open 2011. Après un premier tour bouclé en trois sets face à Grigor Dimitrov, Benneteau a lâché une manche face à Edouard Roger-Vasselin, avant de s'imposer en remportant les trois suivantes (4-6, 7-5, 7-6, 7-6). Un match serré, ponctué par deux jeux décisifs, qui s'est joué sur des détails. Avec des statistiques presque similaires, Benneteau a fait la différence en seconde balle (55% de réussite contre 45) et avec 14 fautes directes de moins (43 contre 57). Au prochain tour, le Français affrontera Janko Tipsarevic, actuel neuvième mondial, vainqueur au forceps de Lukas Lacko (6-3, 6-4, 3-6, 4-6, 7-5).

Match tranquille donc pour Berdych et, globalement, une bonne journée dans le haut du tableau pour les ténors. Poussé au cinquième set par Steve Johnson au premier tour, Nicolas Almagro a balayé son compatriote espagnol Daniel Gimeno Traver (6-4, 6-1, 6-2). Il a été le tout premier joueur à se hisser au troisième tour et s'est pleinement rassuré après son entame de tournoi laborieuse. Kei Nishikori, quart de finaliste à Melbourne l’an passé, a été accroché un set par l’Argentin Berlocq avant de dérouler (7-6, 6-4, 6-1), alors que Stanislas Wawrinka et Sam Querrey, qui s’affronteront au prochain tour, ont en commun d’avoir bénéficié de l’abandon de leur adversaire respectif, Brian Baker Tobias Kamke.

En revanche, l'affaire a été beaucoup plus compliquée pour Jerzy Janowicz. Le Polonais, grande révélation de la fin de saison lorsqu'il avait atteint la finale du Masters 1000 de Bercy après avoir notamment battu Murray et Tipsarevic, a frôlé la correctionnelle face à l'Indien Somdev Devvarman. Celui-ci a mené deux manches à rien après deux heures de jeu (7-6, 6-3). Mais Janowicz n'a pas paniqué et remporté les deux sets suivants très facilement (6-1, 6-0). Il semblait même parti pour remporter le cinquième aussi aisément après avoir réussi le break mais s'est causé une dernière frayeur lorsque Devvarman a recollé à 5-5. Le Polonais a tout fait dans ce match, avec 91 coups gagnants mais aussi 88 fautes directes ! Finalement, Janowicz a fini par s'en sortir (7-5) après quatre heures de combat pour retrouver Nicolas Almagro au prochain tour.

David Ferrer a de son côté laissé filer un set, le troisième, face au surprenant américain Tim Smyczek. Du coup, ce match d'abord tranquille (l'Espagnol avait gagné le premier set 6-0) est devenu plus compliqué au fil du temps et Ferrer a dû se montrer vigilant pour ne pas s'embarquer dans un cinquième set toujours aléatoire. Vainqueur en quatre manches (6-0, 4-5, 4-6, 6-3), Ferrer, tête de série numéro 4 en l'absence de Rafael Nadal, retrouvera pour une place en huitièmes de finale le Chypriote Marcos Baghdatis, vainqueur du Japonais Tatsuma Ito en quatre sets. Pour l'instant, au total, sept des huit premiers qualifiés pour le troisième tour sont tous des têtes de série. Une seule est tombée mercredi : le Russe Mikhail Youzhny, sorti en cinq sets par son compatriote Evgeny Donskoy (3-6, 7-6, 6-2, 3-6, 6-3).