AFP

Un oeil sur Melbourne : Le monde du tennis est en train de se tirer une balle dans le pied

Un oeil sur Melbourne : Le monde du tennis est en train de se tirer une balle dans le pied

Le 20/01/2016 à 19:34

OPEN D'AUSTRALIE - Le voile qui entoure le nom des joueurs qui auraient soi disant truqué des matches est en train de pourrir l'ambiance des vestiaires à Melbourne. Et voir le nom de Djokovic sortir n'annonce rien de bon pour la suite.

L'histoire du jour

Est-ce que l'épée de Damoclès serait en train de tomber sur le tennis ? Comme d'autres sports avant lui, le petit monde de la balle jaune bascule dans une sorte de psychose. Les révélations de la BBC et de BuzzFeed ont créé un climat de tension en affirmant, sans les nommer, que des joueurs auraient été pris la main dans le sac des paris truqués. Un sujet ô combien brûlant qui toucherait donc des joueurs du Top 50 mondial. Mais pas que, si l'on croit les dires de Tuttosport qui avance maintenant que Novak Djokovic serait impliqué.

Alors, personne n'ose balancer des noms de seconde zone, a priori fautifs, mais celui du numéro un mondial du moment est exposé sans problème... Je trouve cela dramatique. Je ne suis pas là pour jouer son avocat ou son détracteur, mais c'est quand même très dérangeant d'assister à cela. Il va falloir que l'ATP intervienne d'une façon ou d'une autre : si l'association des joueurs professionnels a des preuves, pourquoi ne pas agir et écarter les joueurs incriminés ? Le climat de suspicion des performances qui commence à entourer le tennis est en train de prendre de l'essor. Et en s'attaquant ouvertement à Djokovic sans avancer de preuves tangibles, c'est tirer une balle dans le pied de ce sport.

Que l'on donne les noms une bonne fois pour toute et qu'on arrête de spéculer autour de tel ou tel sportif sous prétexte que l'ATP veuille régler ça elle-même sans divulguer quoi que ce soit. Méthode qui peut laisser perplexe sachant que la moitié des joueurs visés étaient en lice à l'Open d'Australie d'après la BBC. Sinon pourquoi ne pas remettre en question les résultats des principaux tournois que l'on suit toute la saison ? Le handball est bien parvenu à faire toute la lumière autour d'un match impliquant l'une de ses plus grandes stars françaises, ne me faites pas croire que le tennis ne peut pas y parvenir. A moins que l'argent brassé dans le monde de la balle jaune soit plus important que la crédibilité qu'on veuille bien lui accorder.

Vidéo - Novak Djokovic : "Ces histoires de matches truqués, ce n'est que de la spéculation"

00:58

J'ai aimé

Le troisième set de Halys face à Djokovic. Baladé dans les deux premiers sets, le Français a eu le bon réflexe pour titiller un peu le numéro un mondial dans le troisième set en lui prenant son service et l'embarquant dans son premier jeu décisif de la quinzaine. Ce jeune est pétri de talents et l'a tout de même montré malgré sa défaite en trois sets. Pas simple de se coltiner un Djokovic dans son antre. C'est comme s'il avait défié Nadal à Roland-Garros... (sic)

Vidéo - Au filet, Halys a réussi à dominer Djokovic

00:50

L'autorité de Herbert face à Rubin. Benoît Paire était passé à côté du sujet. Pierre-Hugues, lui, s'est posé moins de questions en expédiant le jeune Américain en trois sets et un 6-0 cinglant dans le dernier acte. C'est presque dommage qu'il croise la route de Tsonga au prochain tour... même si la partie risque de valoir le coup d'oeil assurément.

Le sang-froid de Mladenovic face à Gibbs. Kristina Mladenovic n'était jamais parvenu à jouer un 3e tour à l'Open d'Australie. Cette fois-ci, c'est fait. Après un premier tour face à Cibulkova, sa victoire face à Gibbs a été la confirmation de sa progression en Grand Chelem. Elle a désormais atteint le 3e tour dans tous les tournois majeurs. A elle maintenant d'aller plus loin qu'un quart de finale, comme à l'US Open l'an passé. Le hasard a voulu que Kvitova ne soit plus sur sa route. Qu'elle en profite...

Vidéo - Australian Open : HLTS Mladenovic VS Gibbs

01:50

Je n'ai pas aimé

La phrase de Gilles Simon après sa victoire sur Donskoy : "J'ai eu l'impression que c'était lui le meilleur joueur sur le terrain." Ce n'est pas le premier match qu'il joue en cinq manches. Ce n'est sans doute pas le dernier. Le voir ruminer de la sorte face au 91e mondial n'annonce rien de bon pour la suite. S'il passe Delbonis, que dira-t-il face à Novak Djokovic ?

La sanction contre Maria Sakkar. La Grecque a été sanctionnée pour bruit excessif lors de sa défaite contre l'Espagnole Carla Suarez. Ce à quoi elle a répondu : "Pourtant, les meilleures crient comme des folles!" Pas faux, ça.

Juste pour savoir...

Donc Eugenie Bouchard, c'est déjà fini ? Et dire qu'elle restait sur une demi-finale en 2014 et un quart de finale à Melbourne l'an passé...

Federer-Dimitrov, Berdych-Kyrgios, Tsonga-Herbert, Goffin-Thiem... vous avez pensé à acheter du pop-corn pour vendredi ?

Si Alizé Cornet ne va pas en seconde semaine à Melbourne cette année, va-t-elle vraiment bien le prendre ?

Vidéo - AO: Itw Cornet post match

02:08

Trois stats à retenir

1. En 2015, il n'y avait que quatre Français au 3e tour de l'Open d'Australie, hommes et femmes confondus. Mais aucun en huitième. Cette année, pas de psychodrame : le tennis français a clairement repris des couleurs puisqu'il y aura à coup sûr au moins cinq Français au 3e tour : Tsonga, Herbert, Simon, Mladenovic et le vainqueur du match Monfils/Mahut. Et au moins un en huitième de finale, Tsonga et Herbert s'affrontant l'un l'autre vendredi. Un bon début en somme.

15. Comme l'âge auquel le Japonais Kei Nishikori a fait la connaissance de son adversaire du jour, l'Américain Austin Krajicek (cousin lointain de Michael), à l'académie floridienne de Nick Bollettieri. Le finaliste de l'US Open 2014 s'est imposé en trois sets.

31. Comme le record d'aces claqués par une femme dans un match sur le circuit pro. Kristyna Pliskova a réalisé cela face à Monica Puig ce mercredi. Pas de chance, cela ne l'a pas fait gagner.

0
0