Eurosport

Coucou, revoilà Roger Federer dans le Top 10 !

Coucou, revoilà Federer dans le Top 10 !

Le 30/01/2017 à 07:34Mis à jour Le 30/01/2017 à 12:06

C'est anecdotique à côté de l'impact historique de son 18e Grand Chelem, mais à la faveur de son sacre à Melbourne dimanche, Roger Federer reprend place dès ce lundi parmi les 10 premiers mondiaux. Le Suisse est précisément 10e. Rafael Nadal, lui, revient en 6e position.

Roger Federer l'a souvent répété, il a passé l'âge de regarder le classement ATP toutes les semaines pour voir où il s'y trouve. Mais quand même. Alors qu'il aurait glissé au-delà de la 30e place s'il avait été battu avant les huitièmes de finale à Melbourne, par exemple dès le troisième face à Tomas Berdych, hypothèse qui, après tout, n'était pas extravagante, le Suisse signe ce lundi un retour magistral dans le Top 10. Il l'avait quitté à l'automne pour la première fois depuis 14 ans, il le retrouve grâce à son 18e titre du Grand Chelem.

Federer pointe ce lundi au 10e rang. Avec les 2000 points de sa victoire en Australie, le Suisse a d'ailleurs déjà empoché quasiment autant de points que sur l'ensemble de sa sporadique saison 2016, où il avait fini avec 2130 points au compteur. Federer grimpe de sept rangs par rapport à son classement pré-Open d'Australie. Et la remontée ne fait peut-être que commencer pour lui, puisqu'il n'aura que 270 points à remettre en jeu d'ici la fin de Roland-Garros. Autant dire rien.

Wawrinka retrouve le podium

L'autre grand gagnant de la quinzaine se nomme évidemment Rafael Nadal. Eliminé d'entrée en Australie l'année dernière, l'Espagnol profite de sa place de finaliste pour revenir à la 6e place et se retrouve même à moins de 600 points du 4e, Milos Raonic. Les trois places gagnées par Nadal correspondent aux trois perdues par Gaël Monfils, qui recule donc pour sa part en 9e position. La plupart des Français sont d'ailleurs en baisse, à l'image de Jo-Wilfried Tsonga (de 12e à 14e). Le Manceau, en dépit de son quart de finale, paie les performances de Grigor Dimitrov (+2, de 15e à 13e) et, bien sûr, de Federer.

On notera également que Stan Wawrinka, battu aux portes de la finale, récupère sa place sur le podium derrière le tandem Andy MurrayNovak Djokovic. Respectivement finaliste et vainqueur en 2016 sur la Rod Laver Arena, le Britannique et le Serbe ont perdu une grosse quantité de points avec leurs éliminations précoces (surtout Djokovic), mais leur marge sur le reste de la troupe était telle qu'ils conservent une substantielle avance. Pour le moment, en tout cas. Murray devance désormais Djokovic de 1715 points.

Enfin, petit coup de chapeau à un des héros de cet Open d'Australie, Mischa Zverev qui, à 29 ans, décroche le meilleur classement de sa carrière. Le voilà 35e. Pour rappel, l'Allemand était au-delà de la 100e place il y a encore trois mois et même pas dans les 1000 premiers au printemps 2015.

Le classement ATP au 30 janvier
0
0