Imago

Federer met fin au rêve français

Federer met fin au rêve français
Par Eurosport

Le 04/06/2009 à 06:00Mis à jour

Roger Federer s'est qualifié pour sa 5e demi-finale de suite à Roland-Garros en battant Gaël Monfils, dernier Français en lice (7-6, 6-2, 6-4). Il n'a pas su rivaliser avec le Suisse, pour la 20e fois d'affilée dans le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem. Del Potro sera son adversaire.

ROLAND-GARROS - Quarts de finale messieurs

Roger Federer (SUI, 2) bat Gaël Monfils (FRA, 11) 7-6(8/6), 6-2, 6-4.Prochain adversaire : Del Potro

Considéré comme le grandissime favori à la suite des éliminations successives du Roi Nadal, du Serbe Djokovic et du Britannique Murray, Roger Federer a l'occasion unique d'entrer définitivement dans la légende en s'offrant un 14e tournoi du Grand Chelem et en devenant avec Andre Agassi le deuxième joueur à remporter les quatre tournois majeurs sur quatre surfaces différentes. Conscient que ce rendez-vous avec l'histoire ne se représentera peut-être jamais au cours de sa carrière, chaque match devient pour le Suisse un véritable défi, chaque victoire un réel soulagement comme face à Tommy Haas en huitième de finale.

En l'absence de Rafael Nadal, Gaël Monfils donne l'impression de représenter l'archétype même du joueur de terre battue. Couverture de terrain hors du commun, puissance de feu ahurissante en coup droit et au service, capacité à varier effets et longueurs de balle... le Français a une panoplie de coups suffisamment large pour espérer faire chuter le numéro 2 mondial. Malgré une blessure récente au genou gauche, il ne cachait pas ses ambitions : devenir le premier Tricolore à s'imposer à Roland-Garros depuis Yannick Noah en 1983.

Federer, un ton trop haut

Conscient des qualités défensives du dernier représentant hexagonal, qu'il ne devait pas s'engluer dans une longue bataille de fond de court, Roger Federer a, dès les premiers coups de raquette, fait étalage de velléités offensives évidentes. Profitant de la moindre balle courte, le Suisse s'est efforcé tout au long du match de prendre le jeu à son compte, n'hésitant pas à venir régulièrement conclure les points au filet (17 montées victorieuses sur 24). Au cours du premier acte, Gaël Monfils a parfaitement réussi à repousser les assauts adverses. Grâce à la puissance de son service, le poids de son coup droit, le Français a fait jeu égal mais une fois la première manche tombée dans l'escarcelle du joueur helvète après avoir laissé filer une balle de set, le protégé de Roger Rasheed n'a jamais su rebondir.

Porté par un service toujours aussi efficace (seulement 27% des points concédés sur son engagement, 80% des points remportés derrière sa première balle), Federer a par la suite évolué un cran trop haut et réduit au silence les supporters tricolores. Toujours aussi implacable sur les points importants (4 balles de break sauvées sur 4, break à 4-4 dans le troisième set), le Suisse a composté son billet pour une vingtième demi-finale consécutive en Grand Chelem. Roger Federer serait même le premier joueur de l'ère Open à jouer cinq demi-finales de suite à Roland-Garros. Nadal, Ferrero, Courier, Lendl, Wilander et Borg en ont joué quatre de suite. De quoi se rapprocher encore un peu plus d'une entrée au Panthéon.

. FACE-A-FACE : 5-0 Federer
2006, Doha, dur, finale : Federer 6-3 7-6 (7/5)
2008, MS Miami, dur, 1er tour : Federer 6-3 6-4
2008, MS Monte Carlo, terre battue, 3e tour : Federer 6-3 6-4
2008, Roland Garros , terre battue, demi-finale : Federer 6-2 5-7 6-3 7-5

. AUTRE RESULTAT DU JOUR

Juan Martin Del Potro (ARG, 5) bat Tommy Robredo (ESP, 17) 6-3, 6-4, 6-2

0
0