Eurosport

Finale dames Wimbledon : Williams - Muguruza, le combat des chefs

Williams - Muguruza, le combat des reines

Le 15/07/2017 à 00:48Mis à jour Le 15/07/2017 à 10:28

WIMBLEDON - Opposée à une Garbiñe Muguruza de retour à son meilleur niveau, Venus Williams est en quête d’un sixième titre à Wimbledon et d’un huitième sacre en Grand Chelem à 37 ans. Passée à côté à l’Open d’Australie, l’aînée des sœurs Williams doit profiter de cette occasion pour soulever à nouveau un trophée majeur neuf ans après le dernier. Pour Muguruza, un titre lui permettrait de rebondir.

Le contexte : L'expérience contre la fougue

L’année 2017 nous offre un retour en arrière des plus improbables. Six mois après avoir disputé sa première finale en majeur depuis huit ans, Venus Williams va se retrouver une nouvelle fois au pied d’un possible huitième titre en Grand Chelem dans son jardin de toujours. Wimbledon, un endroit forcément à part pour elle. Un endroit où elle a soulevé cinq de ses sept trophées majeurs - dont le dernier lors de l'édition 2008 - et disputé huit de ses quinze finales en Grand Chelem. Revoir l'Américaine en finale sur le mythique Centre Court du All England Lawn Tennis and Croquet Club, c’est un véritable bond en arrière d’une décennie. Mais une cure de jouvence.

Battue en finale par sa sœur Serena à Melbourne, l’aînée des sœurs Williams a quand même prouvé à Londres que cette saison 2017 était en quelque sorte la sienne. Peu importe son âge canonique. Même à 37 ans, sa présence en finale n’a rien d’un hasard, elle est la conséquence de la logique. Venus Williams rejoue très bien depuis à peu près une année, et joue bien en Grand Chelem depuis Wimbledon 2015. Sur les huit derniers tournois du Grand Chelem qu'elle a disputés, la Californienne a atteint les huitièmes de finale à huit reprises, preuve ultime de son retour aux affaires. Londres a constitué un point de départ.

Depuis sa demi-finale perdue contre Angelique Kerber l'année dernière, Venus a passé la seconde. De cette demie, la première en GC depuis l'US Open 2010, l'Américaine y a puisé ce petit quelque chose qui fait la différence dans les très grands rendez-vous. Aérien, intelligent, son tennis recommence à faire merveille, plus que jamais sur gazon, la surface qu'elle domine le mieux. Elle n'a laissé qu'un petit set en cours de route contre la Chinoise Qiang Wang au 2e tour. Le reste de ses matches a respiré le contrôle malgré un début de tournoi marqué par les conséquences tragiques d'un accident de la route dans lequel elle s'est retrouvée impliquée début juin.

En face d’elle va se dresser une véritable cliente, l’Espagnole Garbiñe Muguruza, pour laquelle le gazon de Wimbledon n’a également aucun secret. Deux ans après avoir disputé et perdu sa première finale en majeur à Londres face à Serena Williams, la native de Caracas est enfin revenue à son meilleur niveau après une année post-victoire à Roland-Garros compliquée sur tous les plans. Cette finale a également une valeur symbolique pour elle. C'est un retour aux sources en quelques sorte.

Pour parvenir en finale, l'Espagnol a sorti un tournoi des plus costauds. Drivée par Conchita Martinez durant la quinzaine, la 15e joueuse mondiale, a retrouvé ses esprits, la confiance et s’est offert une victoire référence en disposant en huitièmes de finale de la n°1 mondiale et finaliste en titre, l’Allemande Angelique Kerber, au terme d'un combat exceptionnel. Une victoire déclic qui pourrait l'emmener tout en haut dans le temple du tennis. Muguruza a son destin en mains et l'occasion de rebondir maintenant pour compter à nouveau.

Le face-à-face : Avantage Venus

Ce sera la cinquième confrontation entre les deux joueuses. Pour le moment, avantage clair et net à Venus Williams qui mène trois succès à un. Muguruza a battu pour la première fois l'Américaine en avril dernier à Rome.

Ce sera la toute première confrontation en Grand Chelem et sur herbe entre l'Américaine et l'Espagnole.

Les chiffres à retenir

6 - En cas de succès samedi, Venus Williams pourrait revenir à un succès de Serena Williams et Steffi Graf (7 titres), qui co-détiennent le deuxième plus grand nombre de succès à Wimbledon (dans l’ère Open) derrière Martina Navratilova (9 titres).

9 - Venus Williams disputera sa neuvième finale à Wimbledon. Elle va rejoindre Steffi Graf et Serena Williams (9 finales) et se rapprocher de Chris Evert (10) et Martina Navratilova (12), qui compte le plus grand nombre de finales disputées dans l'ère Open.

37 - Agée de 37 ans, Venus Williams est la plus vieille finaliste du tournoi depuis Martina Navratilova en 1994.

87 - Vainqueur de son 87e match en demi-finale, Venus Williams est la joueuse en activité ayant remporté le plus de matches à Wimbledon.

23 - Le tennis féminin espagnol ne s'est plus imposé à Wimbledon depuis l'édition 1994 et le sacre de Conchita Martinez face à Martina Navratilova. Muguruza, première finaliste espagnole à Londres depuis 1996 (Arantxa Sanchez) lors de l'édition 2015, et première vainqueur de Roland-Garros depuis le sacre d'Arantxa Sanchez en 1998, peut donc mettre fin à 23 ans d'insuccès londonien pour le tennis féminin espagnol mais aussi le replacer sur la carte du jeu sur herbe.

Elles ont dit

Garbiñe Muguruza

" Ces dernières années, on y voit beaucoup (le nom) de Williams. J'ai hâte d'y être (sur le tableau). Histoire de remettre un nom espagnol dessus"

Venus Williams

" J'ai rencontré des difficultés. Il y a beaucoup de hauts et de bas. J'ai essayé de garder la tête haute, peu importe ce qui pouvait se passer dans ma vie. "

Notre avis

Il s'agit ici de prendre un risque. Prime à la puissance. Le niveau de jeu affiché par Muguruza depuis son huitième de finale gagné face à Kerber a été impressionnant. Surpuissante et bien plus tactique qu'une Jelena Ostapenko - qui n'avait pas réussi à faire trembler Venus Williams avec ses coups de massue - l'Espagnole a un jeu dévastateur qui ne devrait pas convenir à l'Américaine. Cette dernière va se retrouver confrontée à un clone de Serena...

Malgré la science du jeu de l'Américaine, le niveau actuel de Muguruza, quasi-irrésistible quand elle évolue dans ses sphères-là, en fait une vainqueur en puissance. Mais cela ne sera pas simple. Il y aura un gros combat.

Venus Williams lors de Wimbledon 2017

Venus Williams lors de Wimbledon 2017Getty Images

0
0