Panoramic

Rallye d'Espagne 2013 : Sébastien Ogier vainqueur, VW sacré

Ogier avait encore faim
Par AFP

Le 27/10/2013 à 16:24Mis à jour Le 28/10/2013 à 17:55

Sacré champion du monde en Alsace, Sébastien Ogier (Volkswagen) a décroché dimanche en Catalogne son huitième succès de la saison. Il continue sa razzia.

Sébastien Ogier n'a rien perdu de sa motivation. Déjà assuré du titre mondial WRC 2013, le Français a montré qu'il n'était pas rassasié en remportant dimanche le Rallye d'Espagne, 12e manche du Championnat du monde, avec en prime un doublé avec le Finlandais Jari-Matti Latvala pour offrir à Volkswagen le titre Constructeurs. C'est la huitième victoire du pilote français cette saison, alors qu'il avait chuté au 6e rang du classement provisoire de l'épreuve samedi matin sur crevaison.

Grâce à ce doublé, Volkswagen est désormais assuré du titre mondial des constructeurs (et des écuries), devant Citroën et Ford, à une manche de la fin de saison. Ogier, qui comptait samedi une quarantaine de secondes de retard sur Latvala, est parvenu à rattraper et à dépasser tous ses rivaux grâce à une excellente dernière journée sur des routes en terre, après deux jours sur asphalte. Le Finlandais Mikko Hirvonen (Citroën) termine troisième, tandis que le Belge Thierry Neuville (Ford), dauphin d'Ogier au classement du championnat, est quatrième après avoir été victime lui aussi d'une crevaison.

Sordo malchanceux

Ces résultats, ajoutés à ceux de la Power Stage remportée par Neuville, alimentent la lutte pour la deuxième place du championnat du monde, pour laquelle l'avance du jeune prodige belge (25 ans) a fondu de quatre points à quatorze longueurs avant le dernier rallye, en Grande-Bretagne du 13 au 17 novembre. Vendredi soir, Ogier menait après les trois premières spéciales. Distancé samedi, il a repris la tête dimanche, se montrant le plus rapide dans les quatre dernières spéciales et bénéficiant aussi de l'abandon de l'Espagnol Dani Sordo (Citroën) devant ses fans.

Grand animateur de ce rallye, Sordo a cassé une suspension dans la 14e et avant-dernière épreuve spéciale, alors qu'il tentait de reprendre la 2e place à Latvala. Ogier, successeur du nonuple champion du monde Sébastien Loeb au palmarès du WRC, inscrit son nom après celui de l'Alsacien dans l'histoire du rallye catalan, où Loeb monopolisait les victoires -huit d'affilée- depuis 2005.

0
0