AFP

Victoire de Kris Meeke (Citroën) devant Sébastien Ogier (M-Sport/Ford)

Meeke vainqueur, Ogier aux commandes
Par AFP

Le 12/03/2017 à 20:35Mis à jour Le 16/03/2017 à 11:36

Le Britannique Kris Meeke (Citroën) a remporté dimanche le Rallye du Mexique devant le quadruple champion du monde en titre, le Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford), qui reprend la tête au classement général du Championnat du monde WRC après cette 3e manche.

Les deux font la paire. Le Britannique Kris Meeke s'est offert le Rally du Mexique devant le quadruple champion du monde en titre, le Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford), qui reprend la tête au classement général du Championnat du monde WRC après cette 3e manche. Kris Meeke, 37 ans, signe le premier succès de sa carrière au Mexique, le quatrième de sa carrière, après avoir dominé la course depuis la première longue spéciale (ES4), disputée vendredi après-midi.

Le Britannique s'est toutefois fait une immense frayeur en sortant de piste dans les derniers lacets de la dernière spéciale (ES19), mais il a pu serpenter entre des voitures garées dans un champ en terre adjacent, avant de revenir sur le tracé pour terminer l'épreuve 13 secondes et 8 dixièmes devant Ogier. "Après mon saut, j'ai pris une bosse, je suis vraiment un garçon chanceux, a soufflé le Nord-Irlandais après avoir franchi la ligne d'arrivée. Quelle manière de terminer le rallye !"

Latvala, seulement sixième

Sébastien Ogier, qui avait concédé un peu plus de vingt secondes lors de la deuxième journée, n'a jamais pu revenir sur les talons de Meeke. Le quadruple champion du monde en titre se satisfait toutefois de reprendre la tête du Championnat du monde, devant le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota), seulement sixième au Mexique. "C'est une grosse performance, on ne peut qu'être content", a estimé le Français. Après deux sorties de route lors des deux premières épreuves de la saison (Monte-Carlo et Suède), Meeke offre à Citroën et à sa nouvelle C3 WRC son premier succès de 2017. Thierry Neuville (Hyundai), qui a remporté la Power Stage, complète le podium.

Trois fois vainqueur au Mexique (2013, 2014, 2015), Ogier, se satisfait de ce troisième podium en autant de manches, qui lui permet de reprendre les commandes du Championnat du monde devant le Finlandais Jari-Matti Latvala, sixième dans une Toyota qui a payé son manque d'expérience en altitude. "C'est une grosse performance. Avec mon ordre de départ défavorable vendredi, je ne peux que me satisfaire d'une deuxième place. J'aurais signé pour cette place avant le départ. Ce sont en plus de gros points au Championnat, dont je reprends la tête", a-t-il réagi.

0
0