Cette fois c'est fait ! Ce qui devait arriver tôt ou tard a eu lieu ce samedi 8 février 2020. Presque six ans jour pour jour après avoir passé 6,16 m à Donetsk, Renaud Lavillenie abandonne son record du monde au profit d'un gamin de 20 ans. Armand Duplantis est désormais le sauteur le plus haut perché du monde avec une barre à 6,17 m effacée à son deuxième essai lors du meeting en salle de Torun (Pologne). Il s'en était déjà approché il y a quatre jours à Düsseldorf, cette fois Duplantis marque bel et bien l'histoire. "Ça fait deux ans que je sais qu'il a le potentiel. Maintenant les records sont faits pour être battus, j'ai eu l'honneur de l'avoir pendant six ans, je n'ai pas à être déçu. Il a tout le temps devant lui pour sûrement faire mieux, c'est beau", a réagi Lavillenie au micro de RMC Sports après le meeting de Rouen où il n'a pas franchi une barre.

Athlétisme
Coleman va faire appel de sa suspension
28/10/2020 À 09:51

Il est la nouvelle star de la perche mondiale. A seulement 20, Armand Duplantis, né aux États-Unis, a tout pour occuper le haut de l'affiche. Un caractère bien trempé, un goût pour le show et un talent exceptionnel. "C'est quelque chose que je voulais depuis que j'ai trois ans, a assuré Duplantis après son exploit. C'est une année très importante (avec les Jeux de Tokyo), c'est une bonne façon de la débuter." C'est en 2018 qu'il a commencé à faire parler de lui en décrochant le titre de Champion d'Europe au bout d'un concours exceptionnel qui l'a vu passer 6,05 m pour battre les 6 mètres de Timur Morgunov et les 5,95 m d'un Renaud Lavillenie qui passait le flambeau. Deuxième des Mondiaux à Doha l'année dernière, battu par un Sam Kendricks brillant (5,97 m), Duplantis a démarré la saison 2020, celle des JO de Tokyo, dans une forme exceptionnelle. Une forme qui lui de réaliser un concours fabuleux ce samedi soir à Torun.

En effet, il n' fallu qu'un essai au Suédois pour effacer successivement, 5,52 m, 5,72 m, 5,92 m et 6,01 m, preuve de la confiance qu'il habite en ce moment. L'absence de concurrence - il était seul dans le concours après 5,72 m - ne l' pas empêché d'aller toujours plus haut. Après un essai d'ajustement à 6,17 m, il a battu un record du monde vieux de six ans sur le second. Pour inscrire son nom dans l'histoire.

Athlétisme
Coleman privé de Jeux Olympiques : le sprinteur américain suspendu deux ans
27/10/2020 À 17:37
Athlétisme
Abandon des poursuites contre Naser
20/10/2020 À 13:34