AFP

Blake vole la vedette

Blake vole la vedette
Par Eurosport

Le 23/08/2012 à 21:52Mis à jour Le 23/08/2012 à 22:47

Si Usain Bolt a brillé sur 200m (19"58), Yohan Blake a été la star du soir à Lausanne avec son 9"69 sur 100m, malgré un vent légèrement défavorable.

Yohan Blake, champion du monde en titre sur la distance et triple médaillé aux JO de Londres, est devenu le deuxième performer de l'histoire sur 100 m, derrière son illustre compatriote Usain Bolt, en s'imposant jeudi soir à Lausanne en 9"69. Si le vent avait été favorable, comme sur le 200m dominé un peu plus tard par Usain Bolt en 19"58 (+ 1,4 m/s contre -0,1m/s lors du 100m), Blake aurait même pu être tout près du record du monde de Bolt sur la ligne droite, qui remonte aux Mondiaux de Berlin en 2009 en 9"58.

Blake, 22 ans, a ainsi amélioré son record personnel de façon significative (9"75 deux fois cette saison) pour rejoindre dans la hiérarchie l'Américain Tyson Gay. "Mon coach (Glen Mills) me l'avait dit que je pourrais courir plus vite 9"75), beaucoup plus vite. J'ai eu un petit rhume après les JO, mais cela a bien fonctionné quand même. Je reviendrai toujours ici. Je vous aime", a déclaré le dauphin de Bolt sur 100 et 200m à Londres. Jeudi soir, c'est lui qui a enrhumé tout le monde. A Lausanne, Blake a nettement devancé Gay (9 sec 83), qui avait terminé 4e en finale du 100 m des Jeux de Londres, et un autre Jamaïcain, Nesta Carter (9"95). Le jeune Français Jimmy Vicaut a amélioré son record personnel en 10"02 pour une 5e place. Lui aussi peut pester contre le vent. S'il avait été dans le bon sens, il aurait brisé la barre des dix secondes.

Une vingtaine de minutes plus tard, Usain Bolt a répondu à sa manière sur 200m. Après avoir fait le show lors de la présentation des athlètes, le sextple champion olympique a assumé son statut. Il a nettement dominé le demi-tour de piste pour signer lui aussi un chrono de première classe, en 19"58. malgré les nombreuses sollicitations post-olympiques, Bolt conserve une marge impressionnante. Derrière lui, il faut souligner le super temps du jeune Néerlandais Churandy Martina, qui a battu son record personnel en 19"85. A l'instar de Christopher Lemaitre, lui aussi peut briguer le vieux record d'Europe de Pietro Mennea. Voilà au moins un domaine dans lequel les Jamaïcains laissent la concurrence tranquille...

Lavillenie, service minimum

Dans une soirée où quatre records du meeting Athletissima ont été battus, il n'y en avait pas que pour la Jamaïque. Ainsi, l'Américaine Carmelita Jeter a coiffé Shelly-Ann Fraser-Pryce sur le 100 mètres féminin (10"86 pour les deux), inversant le classement de la finale des JO de Londres. La principale déception est venue du 110 mètres haies où Aries Merritt, candidat au record du monde de Dayron Robles (12"87), a été disqualifié pour faux départ. Le niveau de la course en a pris un coup : Jason Richardson signe un chrono de 13"08 devant son compatriote David Oliver 13"14. A la perche, on sent que la fin de saison approche pour Renaud Lavillenie qui n'a pas été plus haut que 5,80 m à Lausanne. Ce n'est pas mieux que l'Allemand Malte Mohr et le Britannique Steve Lewis mais ça a suffi au Français pour être premier et accroître son avance à la Diamond Race. Il faudrait un cataclysme pour que le champion olympique ne boucle pas son dernier objectif de la saison soit l'obtention d'une place supplémentaire pour la perche française aux Mondiaux 2013 de Moscou.

Enfin, si la pluie a perturbé le début du meeting, le concours de la hauteur a tenue en haleine le public suisse. Le fantaque russe Ivan Ukhov s'est disputé la victoire avec Moutaz Essa Ahmed Barshim, 21 ans et un record personnel à 2,35 m avant jeudi soir. Alors qu'Ukhov pensait avoir achevé le concours dès son premier essai à 2,37m, Barshim Ahmed lui a répondu à son deuxième saut. Puis à 2,39 m, le Qatari a surpris son monde à sa troisième tentative, battant son record personnel pour la deuxième fois en moins de 10 minutes. Il a du même coup effacé le record du meeting de Javier Sotomayor qui datait de 1994.

0
0