Getty Images

Mayer se ménage : "Je ne voulais pas prendre de risque"

Mayer se ménage : "Je ne voulais pas prendre de risque"
Par AFP

Le 22/06/2019 à 21:35Mis à jour Le 22/06/2019 à 21:38

DECASTAR - Kevin Mayer a décidé de faire attention à son genou et de ne pas participer à toutes les épreuves à Talence. Il a participé aux trois premières, sur cinq, samedi, et en fera également trois sur cinq dimanche. Son objectif ? Etre paré pour les Mondiaux du Qatar (27 septembre - 6 octobre).

Un Décastar à la carte : Kevin Mayer a abrégé sa première journée à Talence après avoir seulement disputé les trois premières épreuves du décathlon sur les cinq au programme de samedi.

Le Français, malgré l'émotion des retrouvailles avec le théâtre de son record du monde (9.126 points), avait prévenu : les yeux rivés sur les Mondiaux de Doha (27 septembre - 6 octobre), il n'était pas question pour lui de prendre le moindre risque dans la cité girondine et de se lancer inconsidérément dans un enchaînement de dix travaux. Il a respecté à la lettre son plan de marche.

Après avoir couru le 100 m (2e de sa série en 10 sec 60) puis sauté en longueur (7,55 m) et lancé le poids (15,56 m), il a préféré dire stop et faire l'impasse sur le saut en hauteur et le 400 m, prévus en fin de journée samedi, pour ne pas trop tirer sur son genou douloureux. Le champion du monde 2017 sera tout de même au départ dimanche mais là aussi il se contentera de participer au 110 m haies et aux concours de la perche et du disque, laissant de côté le javelot et le 1500 m.

Kevin Mayer à Talence

Kevin Mayer à TalenceGetty Images

"Cela ne sert à rien"

Mayer avait donné des signes avant-coureurs dès le concours de la longueur en grimaçant et en se tenant le genou à l'issue de ses deux premiers essais mordus. Mais il avait finalement réussi à se rattraper avec un bond à 7,55 m sur son ultime tentative, serrant le poing et haranguant le public, sans doute en souvenir de son fameux zéro pointé sur la même épreuve qui avait abouti à son abandon aux Championnats d'Europe de Berlin en août 2918.

"J'ai fait un mauvais premier saut à la longueur et ça a un peu tiré sur mon genou", a expliqué le Français (27 ans). "J'ai quand même réussi à ressauter proprement et ça ne me faisait plus du tout mal. Mais je ne voulais pas prendre de risque à la hauteur. J'étais sûr de ne pas pouvoir faire tout le décathlon. Cela ne sert à rien, à part se créer des problèmes pour Doha. (...) Je suis à 85% de ma forme." Avec six travaux sur 10, le programme du week-end sera tout de même bien chargé pour Mayer, qui n'a plus bouclé un décathlon en entier depuis le Décastar historique de 2018.

Kevin Mayer - Championnats d'Europe 2018

Kevin Mayer - Championnats d'Europe 2018Getty Images

0
0