Elle avait déjà été suspendue deux ans entre 2008 et 2010, pour avoir échangé des échantillons au cours d'un contrôle urinaire en dehors d'une compétition. Elle risque ainsi une suspension à vie, si son contrôle positif à Göteborg est confirmé.
Agée de 26 ans, Naimova a été contrôlée positive en mars à la drostanolone, un stéroïde anabolisant interdit, a précisé la Fédération bulgare d'athlétisme. Elle risque de perdre le bénéfice de son titre européen en salle. L'athlète dispose de deux semaines pour faire appel de la suspension. En 2006, elle avait été sacrée championne du monde juniors du 100 m et du 200 m à Pékin.
Athlétisme
5,91m "seulement" : Duplantis gagne mais fait la moue
IL Y A UN JOUR
Athlétisme
Coleman, Thompson-Herah : La piste aux étoiles ouvre ses portes à Eugene
HIER À 21:45
Athlétisme
Mayer se sépare de son entraîneur
25/05/2022 À 19:21