"C'est la meilleure fraction de seconde qui puisse exister !" Ce shoot de bonheur quand il passe une barre pour signer un nouveau record du monde n'est pas près de le lasser. Armand Duplantis donne pourtant l'impression que c'était déjà presque son quotidien. En sept petits jours, il a amélioré à deux reprises le record du monde du saut à la perche. Après avoir effacé les 6,16 m de Renaud Lavillenie, le phénomène de 20 ans a ajouté un petit centimètre à son record. Le voilà le premier à passer 6,18 m. Tout simplement.

"Il faut tellement de choses pour faire un grand saut, d'abord je veux penser à mes parents qui sont là depuis mes débuts dans le jardin familial", a remercié l'athlète au micro de la BBC. "Ce sont des années d'un travail difficile, alors que ça parait simple aujourd'hui." Simple ! L'adjectif résume en effet assez bien l'impression générale. On sait bien sûr que ces exploits répétés ne viennent pas de nulle part. Cela fait déjà quelques années qu'on entend parler de ce prodige de la perche, qui a effacé presque tous les records du monde officieux de chaque catégorie d'âge dès ses 7 ans. Mais on reste sans voix devant cette facilité déconcertante qu'il dégage sur les sautoirs pour marquer l'Histoire.

Athlétisme
Exceptionnel : Duplantis bat de nouveau le record du monde de la perche !
15/02/2020 À 14:49
Je vais essayer de faire monter ce record

Ce samedi, Armand Duplantis a ainsi franchi cette barre à 6,18 m au premier essai ! Et quand on regarde son saut, sa marge semble importante. "Aujourd'hui je me sens très bien, rapide et puissant", a-t-il résumé. Cet alliage parfait est à l'origine de ses succès. Mais c'est son aisance qui laisse évidemment songeur. Elle donne envie de voir la suite. Car étant donné sa trajectoire et son potentiel, le vice-champion du monde en plein air en octobre à Doha semble avoir tous les atouts pour imiter la légende de la discipline, Sergueï Bubka. En améliorant ce record centimètre par centimètre. "Je veux gagner à chaque compétition. C'est l'objectif principal, lâche-t-il au Guardian. Je veux sauter haut, je veux battre ce record mais d'abord, il faut gagner. Après si j'ai encore de l'énergie, je vais essayer de faire monter ce record".

Alors une question s’impose : où s'arrêtera-t-il ? Le mystère est entier. Mais "Mondo" n'a pas encore tout donné. Vous pouvez en être certain. Pour l'avenir. Et pour cette saison. "Je suis excité par la saison en plein air", annonce déjà la nouvelle star de l'athlétisme à la BBC. "Les Jeux Olympiques sont la plus grande compétition qu'un athlète puisse disputer. J'espère y réussir mon meilleur concours. C'est un bon début de saison mais c'est aux Jeux où je veux être à mon meilleur." Voilà qui promet ! On a encore un peu plus hâte d'y être.

Athlétisme
La Ligue de diamant dévoile son calendrier et perd un meeting en 2021
24/11/2020 À 09:15
Les Grands Récits
Justin Gatlin, la rédemption sans le pardon
23/11/2020 À 23:12