AFP

Soumaré, c'est fort !

Soumaré, c'est très fort !
Par Eurosport

Le 31/07/2010 à 20:42Mis à jour Le 01/08/2010 à 00:05

Myriam Soumaré est championne d'Europe du 200m à Barcelone. La Française s'est imposé en 22"32. C'est la 11e médaille pour l'équipe de France. Lina Jacques-Sébastien a pris la 5e place de la finale, qui a vu Véronique Mang être disqualifiée pour faux-départ.

Une énorme surprise pour un bonheur immense. A 23 ans, et contre tous les pronostics, Myriam Soumaré est devenue championne d'Europe du 200m à Barcelone. En 22"32, nouveau record personnel et meilleure performance européenne de la saison, la Française, déjà médaillée de bronze sur le 100m, a décroché le plus beau titre de sa jeune carrière.

Au terme du demi-tour de piste, Soumaré a devancé l'Ukrainienne Yelizaveta Bryzhina (22"44) et la Russe Aleksandra Fedoriva (22"44 également). Partie fort, en aveugle, au couloir 8, la sprinteuse tricolore a fait la course en tête jusqu'au bout. Aussi exceptionnel que celui puisse paraître, ce temps de 22"32 lui permet de raboter sept dixièmes à son ancienne marque de référence (23"01). "C'est vraiment ce que j'avais prévu avec mon coach (Olivier Darnal): partir fort parce que c'est mon point fort. Ensuite, me maintenir parce que j'étais quand même fatiguée avec toutes les courses que j'avais dans les jambes et les 50 derniers mètres, je savais que ça allait être dur. Je l'ai vraiment fait avec le mental. J'ai vraiment rien lâché", a commenté la Francilienne, véritable héroïne tricolore du jour.

"En toute honnêteté, j'attendais un " chrono " , autour de 22 " 50/22 " 60. J'attendais un podium. Je savais que la première place n'était pas inaccessible. Mais le " chrono " ... J'avais tout prévu pour que ça " pète " ici. Mais 22 " 32... ", s'est fendu, pour sa part, son entraîneur Olivier Darnal. Il y avait deux autres Tricolores en finale. Auteure d'un faux-départ, Véronique Mang a pris tous les risques. Placée au couloir n°1, la médaillée d'argent de la ligne droite a été logiquement disqualifiée. Lina Jacques-Sébastien a pris une belle 5e place, en 22"59, record personnel à la clé pour elle aussi.

0
0