Renaud Lavillenie n'a pas manqué son rendez-vous à Portland. Le Français y a décroché son deuxième titre de champion du monde en salle, après celui de 2012 à Istanbul, en survolant le concours de la tête et des épaules. Il s'est offert au passage le nouveau record des Mondiaux en salle avec un saut à 6,02 m. Comme dans ses tentatives à 5,75 m et à 5,90 m, Lavillenie a franchi cette barre dès son premier essai tandis que son dernier rival encore en lice, l'Américain Sam Kendricks, avait échoué à trois reprises à 5,90 m. Le Tricolore n'a en revanche pas réussi à battre son propre record du monde en butant trois fois sur une barre placée à 6,17 m. Le Polonais Piotr Lisek (5,75 m) a complété le podium.
A moins de cinq mois des jeux Olympiques 2016 de Rio, où il remettra en jeu son titre conquis en 2012 à Londres, Lavillenie a marqué les esprits de ses rivaux en vue de la quinzaine olympique. Le Clermontois avait abordé le rendez-vous de Portland en grand favori, puisqu'il avait franchi cet hiver la barre symbolique des six mètres à deux reprises et qu'il était en tête du bilan annuel (6,03 m).
Mondiaux en salle
Revivez la finale du 60m haies avec Martinot-Lagarde (2e) et Bascou (3e)
20/03/2016 À 22:05
Avec son saut à 6,02 m, Lavillenie, détenteur du record du monde (6,16 m en 2014), a passé pour la 18e fois dans sa carrière les six mètres. Lavillenie, 29 ans, compte désormais à son palmarès deux titres mondiaux et quatre européens en salle, trois couronnes continentales, trois médailles mondiales et un titre olympique en plein-air. Le Canadien Shawn Barber, champion du monde 2015 à Shanghaï, s'est arrêté à 5,75 m (4e) et le Grec Konstadinos Filippidis, champion du monde en salle en 2014 à Sopot (Pologne), s'est classé 7e.

6,02 m dès son premier essai : revivez le saut du titre de Lavillenie

Mondiaux en salle
Martinot-Lagarde en argent, Bascou en bronze : les deux font la paire
20/03/2016 À 21:41
Mondiaux en salle
60m haies: Martinot-Lagarde et Bascou en finale
20/03/2016 À 20:23