Lundi, Shelly-Ann Fraser-Pryce s'est imposée sur le 100m avec l'art et la manière. Créditée d'un chrono de 10"71, l'athlète jamaïcaine a explosé la meilleure performance de l'année qu'elle détenait en 10"77. Cette performance et la facilité avec laquelle elle a dominé la finale de la distance reine ont fait émerger pas mal d'interrogations sur sa probité sportive. Stella Akakpo, sprinteuse de l'équipe de France, engagée sur le 100m et le relais 4x100, n'a pas gardé sa langue dans sa poche. "Juste un mot: LOL cette finale. Je ne dirai rien de plus" a twitté l'athlète tricolore à ses 678 followers.

Très active sur son compte Twitter où elle poste régulièrement des photos des coulisses des Bleus, Akakpo a ajouté: "Certains se plaignent d'une finale pas trop relevée sur le 100m W. Vous ne pouvez pas vouloir du spectacle et une ligne clean, choisissez ;)". Le message est clair et sans équivoque. Sur le 100m lundi soir, cinq coureuses ont réalisé un chrono en-dessous des 11 secondes. Fraser-Pryce a devancé ses adversaires de 20 centièmes et a réalisé le onzième 100m le plus rapide de l'histoire. Seules trois sprinteuses avaient fait mieux: Marion Jones, Carmelita Jeter et la détentrice du record du monde Florence Griffith-Joyner (10"49). La prochaine rencontre entre les deux femmes, le relais 4x100m, promet d'être assez explosive.

Mondiaux
Fraser-Pryce la joue comme Bolt
12/08/2013 À 17:56

Regardez cet événement sur Eurosport Player

Mondiaux
Doublé des marcheuses chinoises, Eaton en tête du décathlon : ce qu’il faut retenir de la nuit
28/08/2015 À 06:33
Mondiaux
Lemaitre et Vicaut alignés dès les séries du 4x100 m
28/08/2015 À 04:24