AFP

Christophe Lemaitre en bronze sur 200m, Usain Bolt en or

Le grand huit pour Bolt, le bronze pour Lemaitre... pour trois millièmes !

Le 19/08/2016 à 03:36Mis à jour Le 19/08/2016 à 06:35

JO RIO 2016 - Après celle du 100m, Usain Bolt a dominé la finale du 200m des Jeux Olympiques de Rio, jeudi. C'est le 8e titre olympique du Jamaïcain qui s'est imposé en 19"78 devant le Canadien Andre De Grasse (20"02). Sur une piste détrempée, le Français Christophe Lemaitre a pris la 3e place et décroché une formidable médaille de bronze, la 34e pour l'équipe de France au Brésil.

La Foudre Bolt a encore frappé. Suivie par l’éclair Lemaitre. Un constat inimaginable il y a quelques mois encore mais qui est devenu réalité ce jeudi sur la piste olympique de Rio. Usain Bolt, imprenable sur cette distance, réalise son troisième doublé de suite aux JO en 19''78, suivi d’Andre De Grasse 20'’02 et de la divine surprise Christophe Lemaitre en 20’’116 (arrondis à 20"12), départagé à la photo finish avec le Britannique Adam Gemilli (20"119).

Quelle course. Et quel finish du Français. Placé au couloir 6 entre Usain Bolt et Churandy Martina, le natif d’Annecy a eu du mal au démarrage et a vu la fusée Bolt prendre l’ascendant très rapidement. Mais le Savoyard n’a rien lâché, a serré les dents jusqu’au bout pour s’offrir une dernière ligne droite de folie dont il a l’habitude pour finalement prendre le meilleur sur Gemilli en cassant au bon moment.

Si son temps est loin de son record personnel (19"80), sa joie au moment de voir son nom sur le tableau d’affichage prouve qu’il s’agit bien du plus bel exploit de sa carrière sinusoïdale, pavée de hauts et bas. Un bronze au goût d’or qui porte à le total de l’athlétisme français à six breloques, son meilleur total depuis 1948. Simplement prodigieux.

La légende Bolt continue d’entretenir le mythe

Pour Usain Bolt, ce 200m fut presque une formalité. Il fallait le voir danser la samba juste avant le départ de la course pour comprendre que sur cette distance, Bolt est intouchable. Sur une piste détrempée, la légende caribéenne a tué la course dès les premiers mètres en sortant déjà largement en tête après le virage. Mais, à voir son visage après avoir constaté les 19’’79 (corrigés en 19’’78 après coup) pour comprendre que le sprinteur n’avait pas forcément réalisé la course de sa vie. En signant un chrono qui ne rentre même pas dans son top 10 personnel, Bolt reste loin de son objectif affiché : descendre sous les 19’’. L’essentiel est pourtant ailleurs.

Car Bolt est toujours en course pour un troisième triplé à la hauteur de son talent. En remportant son huitième titre olympique sur les huit qu’il a tentés, le Jamaïcain aura l’occasion de réaliser le Grand Chelem et continuer à marquer l’histoire de son sport. Un dernier défi pour le géant Bolt qui continue de prouver une chose : personne n’arrive à sa cheville.

Usain Bolt a remporté 8 titres sur les 8 disputés jusq'à présent

(Infographie : Anthony Le Bourhis)

0
0