Il avait vu juste. Sitôt la ligne franchie, Mahiedine Mekhissi a fait le signe trois avec sa main. Pourtant, il avait bien franchi la ligne en quatrième position. Mais le Français était sûr de lui. Les commissaires lui ont donné raison. Ezekiel Kemboi a été déclassé et, de fait, il laisse sa médaille de bronze du 3000m steeple à Mekhissi.
Le Français estimait que Kemboi avait posé le pied sur la lice, donc en dehors de la piste, juste après le saut de la rivière. Une erreur fatale qui explique son déclassement. L'IAAF l'a confirmé en mettant à jour les résultats du 3000m steeple. La fédération kenyane a présenté une contre-réclamation qui a rapidement été rejetée.
https://i.eurosport.com/2016/08/17/1914226.png
Rio 2016
Lavillenie sur le "crève-cœur" de Rio : "On vous lance des tomates, on vous insulte…"
08/04/2020 À 17:25

Le premier depuis Mimoun !

La France obtient ainsi sa 31e médaille à Rio et Mekhissi sa troisième consécutive après l'argent à Pékin et Londres. En 2012, à Londres, les deux hommes avaient signé, ensemble, un tour d'honneur mémorable, Mekhissi portant en triomphe Kemboi alors champion olympique. Les deux hommes avaient offert l'une des images fortes de la quinzaine britannique :

ATHLETISME London 2012 - Mekhissi et Kemboi

Crédit: AFP

Quatre ans plus tard, les choses ont bien changé. "Kemboi est mon ami, mais dans la course on est adversaires", avait insisté, après la course, le Français. "Il faut s'appuyer sur les règlements. J'ai vu qu'il avait coupé." Et il n'est plus le seul à l'avoir vu. Kemboi a sans doute perdu son sourire et Mekhissi a agrandi sa collection de médailles olympiques. Il rejoint ainsi dans l'histoire un certain Alain Mimoun, lui aussi médaillé sur trois JO d'affilée (1948-1952-1956). Mais il est le seul à avoir été médaillé trois fois de suite sur la piste, Mimoun n'ayant été médaillé que sur le marathon en 1956.
Rio 2016
Le rapport de l'AMA met "mal à l'aise" Coe
28/10/2016 À 17:37