Incapable de se qualifié sur 200 mètres, Noah Lyles a semblé bien plus à l'aise sur sa distance de prédilection lors des sélections américaines. Mais le champion du monde sur la distance a dû se satisfaire de la 2e place, en 20.19, derrière Errinyon Knighton. Le jeune prodige a réussi un temps sensationnel 20.04 et abaissé le record américain de son âge fixé à 20.09 il y a cinq ans, par... Lyles. "Je n'avais pas besoin de m'épuiser", a cependant souligné son ainé après cette course qui l'a rassuré après sa déconvenue sur 100 mètres.
L'autre tête d'affiche de cette soirée d'athlétisme, dans le 200 mètres dames, n'a pas déçue : Gabby Thomas, 24 ans, diplômée de Harvard, a encore amélioré son meilleur chrono de l'année (21.94), un petit peu mieux que ses 21.98 de la veille. "Je mets la barre de plus en plus haut et je m'attends, chaque fois que je suis sur la piste, à courir en moins de 22 secondes", a expliqué l'étoile montante du sprint US.
Athlétisme
Stress, peur et oubli bête... Le 'no show' hante les athlètes
05/09/2019 À 17:36

Une cinquième olympiade pour Felix

La sextuple médaillée d'or olympique Allyson Felix, qui va disputer ses cinquièmes Jeux d'affilée à Tokyo, à 35 ans, a signé le troisième chrono de la soirée, en 22.20, et gagné son billet pour la finale. Enfin, le champion du monde du 110 m haies, Grant Holloway, a dominé sa série de la tête et des épaules : 13.11, après quatre faux départs, avec une jolie marge de sécurité sur ses rivaux les plus proches.

Allyson Felix

Crédit: Getty Images

Il y a aussi eu trois faux départs lors de la première série du 400 mètres haies, au point que les genoux de Sydney McLaughlin, médaillée d'argent aux Mondiaux de 2019, ont commencé à saigner sur la piste brûlante de Hayward Field. Ce qui ne l'a pas empêchée de s'imposer en 54.07 sans le moindre souci. Tout comme la championne olympique et détentrice du record du monde, Dalilah Muhammad, touchée par le Covid-19 en début d'année, mais qui a pu se contenter d'un modeste 55.51 pour aller en demi-finale.
Enfin, dans le 400 mètres haies hommes, Rai Benjamin a remporté sa série en 48.61, sans forcer et sans avoir besoin d'améliorer sa m.p.m. de l'année, en 47.13. Il a aussi indiqué qu'il n'irait pas chercher ce week-end le vieux record du monde de Kevin Young (46.78), qui résiste depuis 29 ans.
Athlétisme
Felix quitte Nike pour Athleta
01/08/2019 À 11:04
London Grand Prix
Thompson mate Schippers, Felix toujours là
09/07/2017 À 16:39