"Je pense que je peux aller plus loin. Il y a encore de la place pour mieux faire... c'était loin d'être parfait". Ryan Crouser aurait presque minimisé ce samedi son record du monde du lancer du poids. Vendredi, le champion olympique en titre s'est qualifié avec panache pour les Jeux de Tokyo, en finale des sélections américaines, avec un jet à 23,37 m sur la pelouse de l'enceinte de Hayward Field, qui a effacé des tablettes la marque établie par Randy Barnes (23,12 m) en 1990.
Une performance historique qui n'empêchera pas Crouser de vouloir faire encore mieux, dans un mois au Japon. "Pour moi, il s'agit toujours d'essayer d'améliorer mon record personnel", a-t-il assuré. "Ce record a vraiment beaucoup de signification, je cours après depuis très, très longtemps", a-t-il néanmoins confié. "Depuis que j'ai commencé ce sport, ça a toujours été un rêve... Quand je lançais tout seul, je levais mes mains et me disais: 'Ohhh, nouveau record du monde !'." "Je savais qu'il y avait une possibilité que je puisse le battre depuis 2017. Ce qui a presque rendu les choses plus difficiles", a-t-il ajouté.
Athlétisme
23,37m : Crouser fait tomber le record du monde du poids
19/06/2021 À 07:17
Agé de 28 ans, Crouser a pris l'habitude dès le début de sa carrière de regarder les vidéos du record du monde réussi il y a 31 ans par Barnes, pour se motiver à l'entraînement, avec toujours le même défi au bout: "il fallait que je batte son lancer en fin de séances". Barnes a été suspendu pendant plus de deux ans peu après son record du monde, pour un contrôle positif aux stéroïdes. Il a remporté l'or aux Jeux olympiques de 1996, mais il a encore été suspendu, à vie cette fois en 1998, après avoir été contrôlé positif aux stéroïdes une deuxième fois. "Tout ce que je peux dire, c'est qu'avec les contrôles antidopages auquel nous sommes soumis, on a un record du monde 100% propre dans le lancer du poids maintenant", a conclu Crouser.
Tokyo 2020
De retour à l'entraînement, Lavillenie rassure : "Ma cheville réagit plutôt bien"
21/07/2021 À 13:32
Tokyo 2020
Usain le footballeur, le papa et le critique : que devient Bolt ?
21/07/2021 À 06:18