AFP

Doucouré tombe de haut

Doucouré tombe de haut
Par Eurosport

Le 12/03/2010 à 17:44Mis à jour

Lui qui venait à Doha pour se relancer a raté son opportunité. Ladji Doucouré n'a pas réussi sa course sur 60m haies des Mondiaux en salle. Pire, il n'a pas pu la terminer, blessé aux ischio-jambiers gauches. Une énorme déception pour le champion du monde du 110m haies en 2005.

"Je veux prouver que je ne suis pas fini." Cette phrase quasi-désespérée de Ladji Doucouré avant que les championnats du monde de Doha ne commencent doit encore résonner dans sa tête. Le champion du monde 2005 sur 110m haies a été contraint à l'abandon lors des séries du 60 m haies, vendredi. Plus qu'une faute de parcours, une énorme déception qui misait beaucoup sur cet événement pour revenir au premier plan sur la scène internationale. "Je suis dégoûté ! Je prends un mauvais départ et j'ai trop voulu "en mettre" pour revenir. Après le passage de la haie, je sens que ça tire et en retombant, je m'écrase sur le talon et le bassin bouge", a expliqué Doucouré abattu.

Le Tricolore, à la carrière jalonnée de blessures, passera une IRM (imagerie à résonnance magnétique) samedi pour connaître la nature exacte de la blessure et la durée de son indisponibilité. "A priori, c'est une lésion musculaire au niveau des ischios. On verra la gravité après l'IRM. Cela peut aller de l'élongation à la déchirure", a indiqué Jean-Michel Serra, le médecin de l'équipe de France. Sans vraie référence cet hiver sur 60 m haies, ses seules notes positives depuis ses titres mondiaux glanés à Saint-Denis sont une 4e place aux JO 2008 et un titre européen en salle en 2009. On peut comprendre son abattement, ainsi que celle de l'équipe de France. Doucouré est le deuxième leader de l'équipe de France à être éliminé prématurément au Qatar, après l'échec du perchiste Renaud Lavillenie lors des qualifications en matinée.

Samedi, le verdict tombe : Doucouré va devoir observer une période de repos "d'environ 6 semaines" : il souffre d'une "lésion type décollement de l'aponévrose" à la cuisse gauche, révélée par une IRM passée à Doha. Les examens médicaux ont aussi révélé un "écrasement du talon sans lésion ligamentaire" et le médecin a indiqué qu'il avait "un doute" sur l'astragale, un os de la cheville. En somme, un beau gâchis.

0
0