On pourrait presque parler d’exploit. Malgré des forfaits en cascade de plusieurs cadres (Marine Johannès, Sandrine Gruda, Olivia Epoupa), l’équipe de France est parfaitement entrée dans sa Coupe du Monde en dominant l’hôte australien, pourtant parmi les favorites de la compétition, ce jeudi. Une très belle victoire (70-57) à l’issue d’une performance aboutie des deux côtés du parquet, le tout sous l’impulsion des 23 points d’une Gabby Williams de gala.
Coupe du Monde (F)
"Peu importe ce qu'il se passe, restons soudées" : Les Bleues ont été grandes pour leur entrée
22/09/2022 À 13:45

De l’intensité, du jeu et de la défense

Les joueuses de Jean-Aimé Toupane ont rendu une copie presque parfaite pour ce premier match à Sidney. Elles ont certes perdu des ballons (16), un penchant qu’elles tiennent en commun avec leurs homologues masculins, et manqué quelques tirs près du cercle, mais leur pression défensive a mis à mal leurs adversaires tout au long de la partie. Les Australiennes n’ont jamais pu développer leur jeu, la faute à une intensité défensive accrue de la part des tricolores. Elles ont terminé avec 26% de réussite aux tirs. Avec une seule joueuse au-dessus des 10 points, Bec Allen (16).
Actives, fortes sur leurs appuis et précises dans les rotations, les Françaises ont volé 11 ballons qui ont souvent donné lieu à des contre-attaques. Mais même les séquences plus posées ont été maîtrisées avec Marine Fauthoux à la baguette (6 passes décisives) et une circulation de balle intéressante. Des ingrédients essentiels pour compenser les absences des talents offensifs que sont Gruda sous le cercle ou Johannès balle en main. Il y a eu de la maladresse dessous, mais les Bleues ont trouvé des solutions à mi-distance avec Alexia Chartereau ou Marieme Badiane, souvent à la conclusion de belles phases de possession.

Gabby Williams en MVP

Mais cette équipe peut aussi compter sur une star. Une vraie. MVP de l’Euroleague et très précieuse en WNBA à Seattle, Gabby Williams a parfaitement assumé son rôle de leader offensif de cette équipe de France. Elle a attaqué très fort d’entrée, pour inscrire 10 des 12 premiers points (12-10). Elle s’est effacée légèrement par la suite pour reprendre le contrôle de la partie dans les moments les plus importants. Son panier difficile à mi-distance (58-50) et surtout son trois-points assassin à 90 secondes de la fin ont sonné pour de bon l’Australie (66-55). Un récital et 23 points en 24 minutes pour la joueuse de 26 ans. Ça promet pour la suite du tournoi. Les Bleues enchaînent justement dès demain avec une rencontre qui s’annonce disputée avec le Canada (10 heures).
Coupe du Monde (F)
Un festival offensif historique : Nouveau record pour les Etats-Unis
IL Y A 16 HEURES
Coupe du Monde (F)
Un beau succès et le billet pour les quarts : les Bleues enchaînent
IL Y A 17 HEURES