Getty Images

Fournier et De Colo, l'attaque à deux têtes

Fournier et De Colo, l'attaque à deux têtes

Le 07/09/2019 à 19:26Mis à jour Le 07/09/2019 à 19:27

COUPE DU MONDE - Evan Fournier et Nando De Colo ont guidé la France vers les quarts de finale du Mondial face à la Lituanie (78-75), samedi. Les deux arrières ont assumé leur rôle de leader au scoring. Une force de frappe précieuse pour les Bleus.

L'ADN de cette équipe de France est connu. Sans grande surprise avec le retour d'un Rudy Gobert redoutable pour protéger son cercle, la France s'appuie sur une défense de fer, comme le souhaitait Vincent Collet après le fiasco de l'Euro 2017. Et c'est cette force qui lui permettra d'aller le plus loin possible en Chine. Mais de l'autre du parquet, les Bleus possèdent aussi de sérieux arguments. Avec notamment Evan Fournier et Nando De Colo, les deux leaders offensifs tricolores.

Vidéo - La France a tremblé, Fournier et De Colo l'ont sauvée

01:00

Face à la Lituanie (78-75), les deux arrières ont répondu à l'appel. Toujours aussi agressif, Fournier n'a eu de cesse d'attaquer le panier avec cette manière bien à lui de slalomer dans la défense adverse pour se frayer un chemin vers le cercle. S'il a connu un passage à vide dans le dernier quart temps quand les Bleus sont restés aphones, l'arrière d'Orlando n'a jamais baissé la tête et a fini avec 24 points à 45% de réussite. Plus sobre dans son rôle de sixième homme de luxe, De Colo a lui aussi alimenté la marque comme il se doit pour conclure cette rencontre avec 21 points à 46.2% aux tirs.

" Des actions individuelles de classe de la part de Nando et d'Evan"

Les deux ont formé un duo aussi redoutable que décisif. Avec un moment marquant : le money time. A tour de rôle, ils ont en effet pris leurs responsabilités pour montrer leur force de caractère et leur confiance pour inscrire deux paniers déterminants. "Evan et Nando ont pris les choses en main et on a fait les stops qu'il fallait pour gagner", a applaudi Nicolas Batum. "On a conservé le gain du match avec des actions individuelles de classe de la part de Nando et d'Evan", a ajouté Vincent Collet.

Le sélectionneur français a de quoi se réjouir. C'est le plan dont il devait rêver il y a quelques mois. Il exploite au mieux les qualités de son groupe avec un vrai collectif qui brille notamment par son état d'esprit irréprochable en défense. Et il arrive à mettre ses patrons offensifs dans les conditions idéales pour s'exprimer.

Avec 18.3 points et 3.5 passes en 24 minutes de moyenne pour Fournier et 14.5 points et 4.3 passes en 21 minutes pour Nando De Colo qui a vite effacé son non-match en ouverture face à l'Allemagne (3 pts), les deux arrières ont trouvé leur rythme. Et la France, qui n'a pas toujours eu ce genre d'arme dans sa panoplie, se retrouve avec deux belles options offensives pour frapper. Avec des styles différents. Et des timings aussi. Mais une envie commune de faire mal aux défenses adverses dès que l’occasion se présente. Cette attaque à deux têtes peut s’imposer comme un vrai atout pour ces Bleus. Comme leur défense. Et permettre aux Tricolores de quoi rêver haut ?

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0