Les États-Unis ont pris la septième place de la Coupe du monde de basket en battant la Pologne 87 à 74, samedi à Pékin, soit leur plus mauvais résultat depuis la création de l'épreuve en 1950. Leur plus gros fiasco était jusqu'à cette année celui de 2002 à Indianapolis, où les Américains avaient fini sixièmes avec trois défaites, une de plus que dans cette édition chinoise.

Coupe du Monde
Les champions du monde espagnols accueillis en héros à Madrid
17/09/2019 À 07:20

Accablée par les forfaits, l'équipe de Gregg Popovich était composée entièrement de joueurs de NBA, mais sans aucune des plus grandes stars. Elle ne comptait que deux All-Star, Kemba Walker (Boston Celtics) et Khris Middleton (Milwaukee Bucks).

Le Team USA a été éliminé de la course au titre par la France en quarts de finale (89-79). Il a ensuite perdu contre la Serbie dans un premier match de classement (94-89). Dès le premier tour, il avait failli s'incliner contre la Turquie (93-92). En préparation, les Américains avaient subi en Australie (98-94) leur premier revers depuis treize ans. Au Mondial 2006, les États-Unis avaient perdu en demi-finale contre la Grèce. Ils avaient réagi en gagnant deux fois les Jeux olympiques (2008, 2012) et deux fois la Coupe du monde (2010, 2014).

Team USA termine septième

Le jeune Donovan Mitchell a été le meilleur marqueur américain du match contre la Pologne avec 16 points.

Coupe du Monde
Rubio MVP, Fournier dans le cinq idéal
15/09/2019 À 19:08
Coupe du Monde
La naissance d'une équipe
15/09/2019 À 14:28