Getty Images

Avec un grand De Colo, les Français confirment en surclassant le Monténégro

Avec un grand De Colo, les Français confirment en surclassant le Monténégro
Par AFP

Le 19/08/2017 à 22:43Mis à jour Le 19/08/2017 à 22:48

EUROBASKET - L'équipe de France a brillé contre le Monténégro (100-70), samedi à Toulouse à moins de deux semaines du début du Championnat d'Europe. Dans le sillage de Nando De Colo, les Bleus ont maîtrisé leur sujet.

L'équipe de France monte en régime. Vingt-quatre heures après sa large victoire face à la Belgique (85-60), les Bleus ont offert un récital offensif contre le Monténégro (100-70), samedi à Toulouse à moins de deux semaines du début du Championnat d'Europe. Alors qu'ils ont souvent montré des visages contrastés durant leur préparation, les Français ont cette fois totalement maîtrisé leur sujet pour remporter une quatrième victoire en six matchs de préparation, la deuxième consécutive, une première depuis le début du rassemblement.

Pour son 151e match en équipe de France, Nando De Colo a été le principal artisan de ce probant succès construit dans un deuxième quart-temps à sens unique (38-12) et marqué par le talent du meilleur joueur de l'Euroligue: 20 pts et 5 passes en un peu plus de douze minutes à la pause! Dans le sillage de son leader offensif, une réussite aux tirs dont tout le monde a profité (7/14 à 3 pts), notamment Léo Westermann et Thomas Heurtel (8 points chacun), offrait alors un matelas plus que confortable aux Français à la pause (61-35).

Coéquipier d'Evan Fournier à Orlando (NBA), le pivot Nikola Vucevic (12 pts en tout) était trop seul dans le camp monténégrin pour faire peser une vraie menace sur une équipe de France qui a ensuite poursuivi son cavalier seul en deuxième mi-temps (85-53 à la 30e).

Les intérieurs présents

"Contre le Monténégro ils vont se faire masser" avait prévenu Vincent Collet à l'attention de ses intérieurs, dominateurs face aux Belges mais attendus au tournant par des Monténégrins bien mieux armés dans ce secteur. Là encore ses hommes ont répondu présent et il faudra de la diplomatie à Vincent Collet pour expliquer à l'un des trois intérieurs (Tillie, Labeyrie ou Poirier) recalés de la liste définitive des douze les raisons de son choix attendu en début de semaine prochaine.

Meilleur marqueur français avec 24 points, Nando De Colo a logiquement élu meilleur joueur du match, échouant à quatre unités de son record en Bleu. Pour clore ce tournoi de Toulouse les Bleus affronteront dimanche l'Italie, surprise un peu plus tôt dans la soirée par une équipe belge retrouvée (80-60). Une troisième victoire consécutive offrirait la victoire finale et surtout le plein de confiance avant d'achever la préparation à Berlin, face à l'Allemagne, le 27 août.

La France commencera l'Euro le 31 août à Helsinki contre la Finlande dans le cadre d'un groupe où figureront aussi la Grèce, l'Islande, la Pologne et la Slovénie. La phase finale aura lieu à Istanbul (finale le 17 septembre).

France - Monténégro : 100-70 (23-23, 38-12, 24-18, 15-17)

France : 39 paniers (dont 7 sur 21 à 3 points) sur 69 tirs - 15 LF sur 18 - 30 rebonds (5 pour Lauvergne) - 27 passes décisives (9 pour Westermann) - 8 ballons perdus - 17 fautes

Marqueurs: Heurtel (12), Lauvergne (8) Fournier (0), De Colo (24), Diaw (4 ), Tillie (6), Westermann (10), Poirier (13), Ouattara (4), Labeyrie (2), Toupane (7), Jackson (10)

Monténégro : 27 paniers (dont 7 sur 18 à 3 points) sur 60 tirs - 9 LF sur 11 - 32 rebonds (Todorovic 7) - 15 passes décisives (Vucevic 4) - 19 ballons perdus - 20 fautes

Marqueurs: Vucevic (12), Mihailovic (2), Sehovic (0), Pavlicevic (0), Radoncic (3), Todorovic (4), Djurisic (5), Rice (14), Dubljevic (11), Barovic (11), Djukanovic (0), Ivanovic (8), Vranjes (0)

0
0