L'Efes Istanbul a écrit l'histoire en s'offrant pour la première fois l'Euroligue contre le FC Barcelone 86 à 81 (score des quarts-temps: 15-22, 24-14, 26-22, 21-23) dimanche à Cologne. Malgré un retour des Barcelonais dans un dernier quart-temps où les coéquipiers de Pau Gasol sont même parvenus à égaliser à cinq minutes de la fin, l'Efes Istanbul, finaliste de la précédente édition en 2019 -l'édition 2020 avait été annulée à cause de la pandémie de Covid-19--, a réussi à repartir à l'attaque pour finalement s'imposer.
Avec son meneur Nick Calathes, douteux après une entorse d'une cheville en demi-finale vendredi contre l'Olimpia Milan, sur le parquet dès le coup d'envoi, Barcelone, double vainqueur de l'épreuve depuis son instauration en 1997, a mieux entamé cette finale que son adversaire. Les Barcelonais ont mené rapidement 5-0 puis 10-5 pour remporter le premier quart-temps 22-15, grâce à leur défense et aux dix points de Brandon Davies, et malgré un manque d'adresse extérieure (1/5 à 3 pts). Un premier quart qui a vu l'entrée en jeu de Pau Gasol, 40 ans et de retour au Barça cet hiver, à 55 secondes de son terme. Le Barça a poursuivi sur sa lancée à l'attaque du deuxième quart, portant son avance à dix points (25-15 12e).
EuroLeague
Barcelone rejoint l'Efes Istanbul en finale
28/05/2021 À 18:53

Barcelone n'a pas abdiqué

Mais les Barcelonais se sont alors mis à manquer d'adresse au tir, remettant en selle Istanbul qui a signé un 9-0 pour revenir à une longueur (24-25), avec dans cette bonne séquence un panier primé important de Tibor Pleiss. L'Efes va même prendre, sur deux lancers-francs de Larkin (30-29, 27e), un avantage qu'il conservera quasiment jusqu'au bout.
Mais même menée, voire distancée, contre des Stambouliotes qui ont compté jusqu'à onze longueurs d'avance dans le troisième quart-temps (52-41, 59-48) avec Vassilje Micic et leur meneur feu-follet Shane Larkin en fers de lance (meilleurs marqueurs de leur équipe avec 23 et 21 pts), Barcelone, en grand d'Europe, n'a jamais abdiqué. Comptant encore sept longueurs de retard à l'entame du dernier quart-temps, les Barcelonais sont parvenus à revenir à hauteur de leurs adversaires (69-69 à 5 minutes de la fin).
Les coéquipiers de Larkin ont su alors conserver leur sang-froid, pour de nouveau creuser un écart et conserver cinq longueurs d'avance au final. Deux Français ont participé à la victoire de l'Efes Istanbul: Adrien Moerman et Rodrigue Beaubois, auteurs respectivement de 6 et 3 points. Leo Westermann, le Frenchie du FC Barcelone, lui, n'a pas joué.
EuroLeague
Gasol, le géant espagnol repart à la conquête des sommets au Barça
27/05/2021 À 22:06
EuroLeague
Barcelone et Milan au Final Four, pas le Real Madrid
04/05/2021 À 22:53