AFP

NBA : Joakim Noah, "un monstre à la Dennis Rodman"

Noah, "un monstre à la Rodman"

Le 29/01/2013 à 10:49Mis à jour Le 29/01/2013 à 10:58

Dans la victoire de Chicago contre Charlotte (93-85), lundi soir, Joakim Noah a signé un quatrième match de suite avec au moins 16 rebonds captés. L'essentiel de la nuit en NBA, avec le carton de Houston, le retour gagnant d'Andrew Bogut...

Dennis Rodman. Après la victoire de Chicago à domicile contre Charlotte, 93-85, Carlos Boozer a comparé Joakim Noah à l'ancien roi du rebond. "Sur les deux dernières semaines, c'est un monstre, à la Dennis Rodman", a déclaré Boozer au sujet du Français. Cette nuit, Jooks a encore rempli toutes les colonnes de stats, compilant 13 points, 18 rebonds, 7 passes et 5 contres en 45 minutes. Il s'agit de son quatrième match de rang avec au moins 16 rebonds captés, une première dans sa carrière. Sur la période, le néo All-Star aligne des moyennes de 11,5 points, 17,5 rebonds, 5,8 passes et 2,8 contres !

Portés par leur pivot, les Bulls ont signé leur 27ème victoire de la saison, conservant leur troisième place à l'Est. Outre Noah, les locaux ont pu compter sur Luol Deng (12 points), de nouveau présent après avoir manqué cinq matches. Malgré le retour du Britannique, Jimmy Butler a tiré son épingle du jeu en sortie de banc avec 19 points et 6 rebonds. Les remplaçants ont d'ailleurs été très précieux, puisque Nate Robinson a livré une partie solide avec 15 points, 7 rebonds, 4 passes, 3 interceptions et 3 contres. C'était bien trop pour les Bobcats de Kemba Walker (18 points et 6 passes) et Ben Gordon (18 points).

Andrew Bogut, retour gagnant

Les Warriors sont la bonne surprise de la saison à l'Ouest, et il faudra compter encore sur eux. D'autant que cette nuit, ils ont enregistré le retour d'Andrew Bogut. Absent depuis le 7 novembre, le pivot a participé au succès des siens sur le parquet de Toronto, 114-102. L'Australien a joué 24 minutes, totalisant 12 points à 6/8, 8 rebonds, 2 passes et 4 contres. "Il a été super. Nous sommes une équipe différente avec lui sur le terrain. C'est super de l'avoir, il rend les autres meilleurs", s'est réjoui son coach Mark Jackson. Sept Warriors ont inscrit entre 12 et 21 points, dont David Lee (21 points, 12 rebonds et 7 passes) et Klay Thompson (19 points et 7 rebonds). Pour les Raptors, Aaron Gray a signé un double-double avec 22 points et 10 rebonds.

Houston détruit Utah

+45. C'est l'écart en faveur de Houston sur le parquet d'Utah. 125-80. Les Rockets ont notamment signé un 36-20 dans le troisième quart pour faire voler en éclats la défense du Jazz. Avec cette victoire, la troisième de rang, les Texans confortent leur 8ème place à l'Ouest et font le break sur leurs poursuivants (bilan de 25v-22d contre 22v-22d pour le 9ème, Portland). James Harden a été dans ses standards offensifs de la saison avec 25 points, bien soutenu par les 16 unités de Marcus Morris. Omer Asik n'a lui inscrit que 4 points, mais a gobé 19 rebonds. Dans une soirée noire pour Utah, Randy Foye a terminé meilleur marqueur de son équipe avec seulement 12 points.

Iguodala sauve Denver

Il s'en est fallu de peu pour qu'Indiana ne signe un braquage à Denver. Les Pacers étaient menés de 13 points à moins de six minutes du buzzer, mais les coéquipiers de Paul George (23 points, 10 rebonds et 5 passes) et Lance Stephenson (20 points, 6 rebonds et 4 passes) sont parvenus à égaliser dans la dernière minute. Alors que le score était de 101 partout, la balle était aux Nuggets, avec une seconde à jouer, pour une touche. Les locaux ont envoyé la balle dans les airs pour Andre Iguodala (13 points, 10 rebonds et 7 passes), et Paul George a commis la faute. Sur la ligne des lancers, AI a réussi le premier pour offrir la victoire aux siens. 102-101. Il s'agit du quatrième succès de rang pour Denver, pour qui Danilo Gallinari était chaud avec 27 points, bien alimenté par Ty Lawson (18 points et 7 rebonds).

0
0