Getty Images

Golden State retrouve ses bonnes habitudes, Noah reprend ses marques

Golden State retrouve ses bonnes habitudes, Noah reprend ses marques
Par AFP

Le 08/12/2018 à 08:14Mis à jour Le 08/12/2018 à 09:05

Avec Stephen Curry, la vie est plus facile pour les Golden State Warriors. Les Californiens ont enchaîné une troisième victoire de rang, en battant Milwaukee (95-105). Joakim Noah, de retour sur les parquets NBA après onze mois d'absence, a marqué 13 points vendredi lors de son deuxième match sous le maillot des Grizzlies, qui se sont imposés à New Orleans (103-107)

Le double champion en titre Golden State va mieux. Après une mauvaise passe en l'absence de Stephen Curry, blessé pendant quatre semaines, les Warriors se sont imposés à Milwaukee (95-105) grâce aux 20 points de leur meneur et ont enchaîné une troisième victoire de suite. Les Warriors se sont replacés à la 2e place (18 v-9 d) et ont encore de la marge, puisque Kevin Durant a été limité à 11 points (3 sur 14 au tir) et ils sont toujours privés de Draymond Green, qui devrait revenir lundi après un mois d'absence. "C'est une belle victoire contre une très bonne équipe. Quand on joue en défense avec ce niveau de concentration et d'intensité, c'est plus facile", a noté Curry.

Joakim Noah, de retour sur les parquets NBA après onze mois d'absence, s'est lui aussi fait plaisir, vendredi. Il a marqué 13 points vendredi lors de son deuxième match sous le maillot de Memphis, sa nouvelle équipe.Le nouveau pivot des Grizzlies a fini la rencontre remportée 107-103 sur le parquet de La Nouvelle-Orléans avec 13 points (5 sur 8 au tir), 5 rebonds, trois passes décisives et une interception en 17 minutes de jeu. "Je prends beaucoup de plaisir avec cette équipe, c'est super de rejouer enfin, il y a une belle solidarité et beaucoup de talent dans ce groupe", a-t-il déclaré. "Mais je sais que rien n'est acquis: tout peut aller très vite en NBA, j'étais "+All-Star+ et je me suis retrouvé sans équipe", a rappelé le fils de l'ancien joueur de tennis Yannick Noah.

Toronto et Denver à la peine

Les leaders des conférences ont bien moins rigolé vendredi. Toronto, qui survole l'Est, s'est fait surprendre par Brooklyn (106-105 a.p.), tandis qu'à l'Ouest, Denver a concédé sa première défaite en neuf matches et se retrouve sous la menace de Golden State, en plein renouveau. C'est pourtant peu dire que les Nets ne partaient pas favoris face aux Raptors. La franchise new-yorkaise n'avait plus battu Toronto depuis avril 2015 et restait sur une improbable défaite, la 8e consécutive (114-112) mercredi face à Oklahoma City après avoir mené de 23 points. Toronto avait de son côté remporté neuf de ses dix matches précédents. Tout était donc en place pour une correction. Mais D'Angelo Russell a réveillé Brooklyn avec ses 29 points, dont six durant la prolongation.

Les Nets menaient de sept points à cinq minutes de la fin du temps réglementaire, mais Kawhi Leonard (32 pts) a arraché la prolongation avec trois paniers et un contre dans le final. En prolongation, Russell a pris l'avantage sur Leonard et offert à Brooklyn sa 9e victoire de la saison en 27 matches, synonyme de 11e place. Malgré ce revers, Toronto conserve sa première place avec le meilleur bilan de NBA (21 v-6 d).

A l'Ouest, Denver a aussi chuté, mais a également conservé son statut de leader (17 v-8 d) à la faveur de la défaite de son dauphin Oklahoma City à Chicago (114-112). Les Nuggets, qui avaient remporté leurs sept derniers matches, sont brutalement revenus sur terre à Charlotte (113-107). La faute à un manque de réussite au tir (39%, 23% à trois points), mais aussi au duo infernal de meneurs des Hornets Kemba Walker/Tony Parker. Walker a marqué 21 points, tandis que Parker, 36 ans, a fini la rencontre avec 19 points, dont 13 avant la pause, en seulement 22 minutes de jeu. Charlotte, qui restait sur trois défaites de suite, est 7e de la conférence Est (12 v-13 d).

Le duel musclé entre Philadelphie et Detroit est revenu aux Sixers (117-111) grâce aux 38 points de leur recrue de novembre Jimmy Butler qui a pris le meilleur sur Blake Griffin (31 pts). La superstar de la NBA LeBron James a marqué 35 points et distillé onze passes décisives, mais ses Lakers, qui ont compté jusqu'à 15 points d'avance, se sont inclinés 133 à 120 à San Antonio.

0
0