Getty Images

Londres a vibré pour du basket, Kuzma a transcendé les Lakers

Londres a vibré pour du basket, Kuzma a transcendé les Lakers

Le 18/01/2019 à 07:31Mis à jour Le 18/01/2019 à 07:38

NBA - Le match disputé à Londres, devenu une tradition à chaque saison régulière, a pu ravir les amateurs de suspense. C’est à la toute dernière seconde que les Wizards ont battu les Knicks (101-100) après un retour héroïque. En parlant de fin de rencontre serrée, les Lakers de Kyle Kuzma (32 pts) ont réussi l’exploit de battre le Thunder après prolongation plus tard dans la nuit (138-128).

Le suspense : Les Wizards concluent leur remontée fantastique à la dernière seconde

C’est debout que le public de l’O2 Arena de Londres a assisté aux derniers instants du match entre Washington et New York cette nuit. Si le spectacle proposé sur l’ensemble de la soirée restait médiocre – avec quelques superbes actions pour rattraper le tout – la fin de partie a réveillé les supporters européens qui ont fait le déplacement. C’est finalement à quatre dixièmes de la sirène, et après visionnage des images par les arbitres, que les Wizards ont pris un ultime avantage sur les Knicks suite à un contre illégal d’Allonzo Trier sur un layup de Thomas Bryant. La tentative désespérée d’Emmanuel Mudiay (25 pts) n’a rien changé. Victoire finale de Washington, 101-100.

Bradley Beal (26 pts) et ses coéquipiers ont pourtant souffert quasiment toute la partie. L’arrière All-Star ne pointait d’ailleurs qu’à 8 points à la pause, quand son équipe était menée de dix points (53-63) après en avoir compté une quinzaine de retard. L’écart était encore de douze points en faveur des Knicks à l’entame du quatrième quart. Mais leurs adversaires, portés par Otto Porter Jr (20 pts, 11 rbds) sont finalement repassés devant pour la première fois à un peu plus de quatre minutes de la fin du match (92-91).

Les deux formations ont alors échangé les paniers, tenant en haleine l’ensemble de la salle. Mudiay a planté un énorme trois-points pour redonner l’avantage aux new-yorkais à une minute du buzzer. Trevor Ariza a marqué de près dans la foulée pour reprendre un point d’avance. Noah Vonleh lui a répondu. Jusqu’à ce dernier panier de Thomas Bryant, contré par Trier… quand le ballon était dans sa phase descendante. Une belle fin de rencontre à suspense qui laissera des souvenirs aux passionnés de basket présents à Londres hier soir.

Le match : Les jeunes Lakers s’offrent le Thunder

Jouer soudainement sans LeBron James, une superstar qui attire énormément l’attention des défenses et monopolise très souvent le ballon, n’est pas facile pour une équipe qui a pris ses repères avec le King. Cela demande un nouveau temps d’adaptation. Période durant laquelle les jeunes joueurs des Lakers, privés de leur leader depuis plusieurs semaines, ont perdu beaucoup de match. Mais ça a l’air d’aller mieux. Pour preuve ce joli succès contre le Thunder après prolongation cette nuit (138-128).

Là encore, les deux équipes ont échangé paniers après paniers. Quasiment toute la seconde mi-temps et notamment dans le quatrième quart temps. Kyle Kuzma, auteur de 32 pts, avait redonné l’avantage aux Lakers (120-119) à un peu plus d’une minute de la fin du temps réglementaire. Josh Hart a même fait passer l’écart à trois points. Puis Lonzo Ball (18 pts, 6 rbds, 10 pds) a fait faute sur la dernière tentative de Russell Westbrook. Le meneur d’Oklahoma City, auteur de 26 pts, 13 rbds et 9 pds, a converti ses trois lancers pour arracher cinq minutes supplémentaires.

Le jeune Ball s’est rattrapé en marquant deux paniers à trois-points décisifs en prolongation. De quoi offrir un deuxième succès consécutifs à Los Angeles tout en restant dans la course pour la huitième place.

Le joueur : Pascal Siakam décisif contre les Suns !

Suspense toujours, c’est sur la dernière possession de la rencontre que les Raptors ont battu les modestes Suns. Pascal Siakam, excellent cette saison, a attaqué la défense avant de marquer un ultime panier au moment où la sirène a retenti. Les arbitres ont validé avec la vidéo. Victoire de Toronto, 111-109. Avec 12 pts, 10 rbds et 5 pds pour l’intérieur camerounais qui a su jouer les super héros en l’absence de Kawhi Leonard.

Les Français : Tony Parker pour montrer l’exemple

Les représentants de l’hexagone engagés à Londres ont été plutôt discrets. Frank Ntilikina a eu du temps de jeu (17 minutes) mais il a été maladroit (3 pts à 1 sur 7). Ian Mahinmi n’a joué que huit minutes pour une ligne de statistique quasiment vide (1 passes). Rien d’extravagant pour Nicolas Batum (7 pts, 5 rbds, 3 pds) mais son coéquipier Tony Parker (14 pts, 6 pds) a fortement contribué au succès des Hornets contre les Kings.

Tous les scores  

Wizards – Knicks : 101-100
Hornets – Kings : 114-95
Sixers – Pacers : 120-96
Raptors – Suns : 111-109
Nuggets – Bulls : 135-105
Thunder – Lakers : 128-138

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0