Damian Lillard n’a pas été à la hauteur de sa réputation samedi à Orlando. Sur le parquet. Parce qu’en termes de répartie, il a répondu présent dans des échanges par médias et réseaux sociaux interposés qui ont agité la bulle NBA. L’élément déclencheur : un money time cauchemardesque pour lui. Le franchise player des Blazers a raté deux lancers francs cruciaux face aux Clippers, alors qu’il pouvait faire passer son équipe devant à 18 secondes de la fin d’une rencontre finalement perdue 122-117.

Sur le banc d’en face, Patrick Beverley a relevé ce double loupé. Hilare avec son coéquipier Marcus Morris, le caustique meneur de Los Angeles a mimé le "Dame Time", geste signature de Lillard, en référence à sa propension à se montrer décisif quand la tension monte dans les derniers instants. Pour une fois négativement, donc, puisque les Clippers ont décroché un succès qui complique la tâche de leurs adversaires du soir dans la course aux playoffs, et ce malgré l’absence de Kawhi Leonard, mis au repos.

NBA
Un Doncic fabuleux domine Giannis, Warren trop fort pour les Lakers
09/08/2020 À 06:16

Après le match, Damian Lillard a été questionné sur cet affront. Ses réponses ont suscité une réaction en chaîne. "Cela montre simplement ce qu’ils attendent de moi… Il [Beverley] se souvient de quand j’étais un joueur de deuxième année et qu’il était à Houston [Lillard avait inscrit le buzzer de la qualification pour les Blazers, face aux Rockets, au 1er tour des playoffs 2014, ndlr]", a rétorqué la star de Portland, avant d’évoquer le cas de Paul George.

"Cela montre simplement à quel point ça leur a fait mal"

"PG [Paul George] m’a fait un signe de la main à la fin du match, parce qu’il a également été surpris, après ce qu’il a vécu l’an passé", a glissé malicieusement Lillard, qui avait réussi lors des phases finales 2019 un shoot légendaire d’une dizaine de mètres, sur le nez de ce même rival. Impuissant face à cette inspiration, George avait qualifié de "mauvais tir" ce shoot synonyme d’élimination dès le premier round pour lui et Russell Westbrook, qui formaient alors le duo chargé de porter Oklahoma City. Un duo à qui Lillard avait fait un "bye-bye" similaire.

Pour résumer : le meneur All-Star (et rappeur) s’est appuyé sur le passé pour interpréter les piques adverses à sa sauce : "Je ne suis pas offensé par cela. Cela montre simplement à quel point ça leur a fait mal de subir ces situations (…) J’ai déjà renvoyé (Beverley) à la maison… Et je viens de renvoyer Paul George à la maison l’an dernier." La dernière partie de cette déclaration, publiée par Bleacher Report sur Instagram, a été commentée par les deux joueurs visés.

"Tu vas être renvoyé chez toi cette année…"

Beverley a répondu en citant la ville de Cancun, dans ce que l’on peut interpréter comme une destination de vacances qu’il conseille à Lillard, suggérant que la fin de sa saison est proche. Sur le même ton, George a répliqué : "Et tu vas être renvoyé chez toi cette année, respect." Le tout assorti d'emojis moqueurs. Les Blazers sont à la lutte pour participer au "play-in tournament" qui opposera le 8e au 9e de la Conférence Ouest, pendant que les Clippers en occupent la deuxième place et sont assurés de disputer les playoffs.

Damian Lillard a directement pris part à la discussion, fustigeant les choix de carrière de Paul George. "Continue de changer d’équipe, de fuir la difficulté. Vous êtes des idiots", a-t-il asséné. George, 30 ans, a joué pour trois franchises dans la Grande Ligue : au sein des Indiana Pacers de 2010 à 2017, du Thunder d'OKC de 2017 à 2019, puis des Los Angeles Clippers.

Originaire de Californie, PG13 a rejoint L.A. en compagnie de Kawhi Leonard l’été dernier, pour former une équipe susceptible de jouer le titre. Tandis que Lillard, 30 ans également, n’a connu que l’Oregon en huit saisons NBA. Ils ont un point commun majeur, outre l’appétence pour le "trash-talking" : tous deux courent derrière une première bague de champion.

Paul George (alors à Indiana) et Damian Lillard (Portland), lors d'un match NBA en février 2014

Crédit: Getty Images

NBA
Simmons indisponible jusqu'à la fin de saison ?
08/08/2020 À 18:52
NBA
Lillard en mission, les Grizzlies pour récompenser leur saison
15/08/2020 À 17:46