Kyrie Irving, Kevin Durant et maintenant Bradley Beal. La liste des joueurs qui se retirent de la fin de saison NBA par mesure de précaution s'allonge. Blessé à l'épaule selon le communiqué de sa franchise des Washington Wizards, Bradley Beal ne sera pas de la reprise à Orlando. "Bradley a fait ce qu'il pouvait pour être prêt mais [...] nous sommes arrivés à la conclusion qu'il vaudrait mieux pour lui ne pas reprendre", explique la franchise. De son côté, Spencer Dinwiddie, arrière des Nets, a lui-même annoncé qu'il ne reprendrait pas. Il a de nouveau été testé positif au coronavirus lundi.

NBA
Milwaukee ferme son centre d'entraînement
06/07/2020 À 06:33

Avant l'arrêt de la NBA début mars, Beal réussissait la meilleure saison de sa carrière avec 30,5 points, soit la deuxième meilleure moyenne de la ligue derrière les 34,4 de James Harden, 4,2 rebonds et 6,1 passes, son record en carrière. Las, en l'absence de John Wall, les Wizards sont restés une équipe moyenne et c'est avec quasiment six victoires de retard sur Orlando (8e et dernier qualifié théorique en Playoffs) qu'ils abordent la reprise. Il faudrait un miracle pour que Washington se qualifie et c'est sans doute pour ça qu'aucun risque n'est pris avec Beal.

Dinwiddie encore positif

"C'était une décision difficile et je ne l'ai pas prise à la légère en tant que leader de mon équipe, assure l'arrière qui vient de fêter ses 27 ans. Je voulais aider mon équipe à se battre pour une place en Playoffs mais je comprends que c'est la meilleure chose à faire sur le long-terme". Beal est le second joueur des Wizards à renoncer après Davis Bertans. L'ailier letton s'est retiré pour ne prendre aucun risque alors qu'il devrait signer le plus beau contrat de sa carrière à l'issue de la saison.

Pour les Nets, l'hécatombe continue. Après Irving et Durant donc mais aussi Chandler, Jordan et Claxton, c'est Spencer Dinwiddie qui a annoncé qu'il ne participerait pas à la reprise. En cause, un nouveau test positif au coronavirus et des symptômes qui persistent.

NBA
Au nom de Kobe
IL Y A 5 HEURES
NBA
Spoelstra, le grand coach qu'on ne peut plus sous-estimer
IL Y A 6 HEURES