Après avoir attiré Karl-Anthony Towns lors de la draft en 2015, Minnesota aura une nouvelle fois le luxe de récupérer le premier choix cinq ans plus tard, le vendredi 16 octobre prochain. C'est le résultat de la "Lottery pick" qui s'est déroulée dans la nuit à Minneapolis. Derrière les Timberwolves, on retrouve les Golden State Warriors et les Charlotte Hornets. En huitième position, les Knicks, douzième de la conférence Est lors de la saison 2019-2020, devront se contenter des derniers choix.
Pendant que se déroulait la 4e journée des play-offs chez Disney World (Floride), un peu d'attention a été portée aux 14 équipes non concernées par ces joutes puisque la loterie de la Draft consistait à déterminer l'ordre de passages de chacune d'entre-elles pour sélectionner les jeunes talents voués à les renforcer à compter de la saison prochaine.
NBA
Murray out pour la saison : Denver perd très gros
13/04/2021 À 16:23
Ainsi, le 16 octobre, ce seront les Timberwolves qui auront ce privilège. Avant-derniers du classement de la Conférence Ouest, ils avaient 14% de chances d'obtenir cette première place, soit le même pourcentage que les Warriors et les Cleveland Cavaliers. "C'est super excitant", s'est enthousiasmé le meneur de jeu de Minnesota D'Angelo Russell. Encore faudra-t-il à ses dirigeants faire un bon choix, comme en 2015, lorsqu'ils ont enrôlé le pivot Karl-Anthony Towns.
Les Warriors, finalistes ces cinq dernières saisons (trois sacres en 2015, 2017, 2018) ont obtenu le deuxième choix après une saison désastreuse au cours de laquelle ils sont fini derniers à l'Ouest, plombés par les graves blessures de Stephen Curry et de Klay Thompson et le départ de Kevin Durant.

LaMelo Ball, drafté en première position ?

Les Hornets, propriété de Michael Jordan, choisiront en troisième position, suivis par les Chicago Bulls (4e), Cleveland Cavaliers (5e), Atlanta Hawks (6e), Detroit Pistons (7e), New York Knicks (8e), Washington Wizards (9e), Phoenix Suns (10e), San Antonio Spurs (11e), Sacramento Kings (12e), New Orleans Pelicans (13e) et Boston Celtics (14e).
Rayon joueurs, trois rivalisent pour être N.1: le meneur LaMelo Ball, le frère de l'actuel meneur des Pelicans de la Nouvelle-Orléans Lonzo Ball, le pivot James Wiseman et l'arrière Anthony Edwards. Le meneur français Killian Hayes a de bonnes chances d'être dans les dix premiers, le meneur Théo Maledon et l'ailier Killian Tillie espèrent être pris au 1er tour.
NBA
Les Lakers bis s'offrent les ambitieux Nets, des cartons à la pelle
11/04/2021 À 06:19
NBA
Comment des armadas comme celle des Nets peuvent voir le jour en NBA
05/04/2021 À 06:35