On commence à voir à quoi ressemblera la saison de NBA. La ligue nord-américaine a annoncé mardi la manière dont elle va s'articuler. La grande nouveauté concerne le "play-in tournament". Cette phase de barrage qualificatif pour les play-offs, expérimentée dans la bulle de Disney World cet été avec trois clubs, en concernera cette fois quatre. En l'occurrence ceux ayant fini entre la 7e et la 10e place de chaque conférence, Est et Ouest, à l'issue de la saison régulière. Et ce, quel que soit l'écart de victoires entre eux.

Le 7e jouera à domicile face au 8e. Le vainqueur de ce match sera qualifié, récoltant le statut de tête de série N.7. Le 9e jouera à domicile face au 10e. Le perdant sera éliminé. Le vainqueur rencontrera ensuite le perdant du barrage ayant opposé le 7e au 8e. Le vainqueur de cette rencontre validera son ticket pour les play-offs, avec le statut de tête de série N.8. Ces barrages ont valeur de test, la NBA ayant précisé qu'ils ne seront en vigueur que pour l'exercice à venir. Mais ils pourraient accroître l'intérêt de ses fins de saisons régulières souvent dénuées d'enjeu et être appelés à perdurer.

NBA
Immense talent et top 10 prévu à la draft : Hayes arrive lancé en NBA
17/11/2020 À 22:40

"Jordan, c'est le plus grand personnage de l'histoire du basket"

Avant d'en arriver à ce stade, chacune des trente équipes (quinze par conférence) aura 72 matches de saison régulière à disputer. Et pour limiter au maximum le nombre de voyages par temps de coronavirus, la ligue a trouvé une formule. Chaque équipe jouera trois fois les équipes de sa conférence (deux matches à domicile et un à l'extérieur ou un match à domicile et deux à l'extérieur), soit 42 matches (14x3). Chaque équipe jouera également deux fois les équipes de l'autre conférence (un match à domicile, l'autre à l'extérieur), soit 30 matches au total (15x2). Ce qui ramène bien à 72 (42+30) le nombre le total de matches à disputer.

Un match 7 des Finales la veille des JO ?

Cette saison régulière, devant se finir le 16 mai, sera entrecoupée d'une pause de cinq jours entre le 5 et le 10 mars, baptisée "All-Star Break", sans que la NBA ne mentionne pourtant le maintien du All-Star Game initialement prévu à Indianapolis. Pour ce qui est du programme des matches, notamment le jour de Noël traditionnellement réservé aux grosses affiches, la NBA n'en dévoilera qu'un premier segment (allant jusqu'au 4 mars) début décembre, moment auquel les équipes débuteront leurs stages d'entraînements. Le second segment sera dévoilé vers la fin de la première partie de saison, afin d'éventuellement reprogrammer des matches qui auraient dû être reportés à cause du Covid-19.

"LeBron a réussi à battre les Bulls de son époque... tout seul"

Enfin, les play-offs débuteront le 22 mai, à l'issue desquels un champion sera couronné le 22 juillet au plus tard. Un épilogue qui ne chevauchera pas avec les Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août), ce qui devrait permettre à la grande majorité des internationaux d'y participer. Mais par exemple, si LeBron James est sélectionné avec Team USA et qu'il doit disputer un 7e match le 22 pour conserver son titre avec les Lakers, il lui sera compliqué d'enchaîner immédiatement avec les JO.

Les dates-clés de la saison 2020-2021

  • 11 - 19 décembre 2020: matches amicaux de présaison
  • 22 décembre 2020 - 4 mars 2021: première partie de la saison régulière
  • 5 - 10 mars 2021: pause "All-Star break"
  • 11 mars - 16 mai 2021: seconde partie de la saison régulière
  • 18 - 21 mai 2021: barrages qualificatifs pour les play-offs (play-in tournament)
  • 22 mai - 22 juillet 2021: play-offs et finales
NBA
Contrat max ou boulet, bonnes affaires : quel est le juste prix d'un joueur NBA ?
26/11/2020 À 15:16
NBA
Le camp d'entraînement avant mieux ? Toupane invité par les Warriors
25/11/2020 À 06:38