Cinq mois après la mort de Kobe Bryant, les investigations se poursuivent. Selon l'enquête en cours, le pilote d'hélicoptère aurait dit aux contrôleurs aériens qu'il essayait de sortir d'un épais brouillard juste avant que l'appareil ne percute la colline. Ara Zobayan a indiqué dans un échange radio qu'il allait monter à 4.000 pieds (1.200 mètres) peu de temps avant que l'hélicoptère ne s'écrase près de Calabasas le 26 janvier, causant sa mort, celle de Kobe Bryant, de sa fille Gianna âgée de 13 ans et de six autres personnes.

NBA
Davis, l’homme qui fait gagner les Lakers
IL Y A 7 HEURES

Une transcription partielle des communications entre Zobayan et le contrôleur aérien se trouve parmi les documents publiés mercredi par le Conseil national de la sécurité des transports (NTSB) en charge de l'enquête. "Euh, nous grimpons à quatre mille, dit Zobayan. Et puis qu'est-ce que tu vas faire quand tu seras en altitude?", lui réplique le contrôleur. Sans réponse. De premiers éléments d'enquête avaient révélé que l'hélicoptère avait plongé de plusieurs centaines de pieds avant que l'accident ne survienne.

Le NTSB, qui continue de mener l'enquête a souligné que ce "dossier public" n'était pas un rapport final "et qu'il ne contient pas d'analyses, de conclusions, de recommandations ou de déterminations de causes probables" de l'accident. "En tant que tel, aucune conclusion sur la cause de l'accident et la façon dont il s'est produit ne devrait être tirée des informations contenues dans le dossier", a insisté le NTSB, qui publiera son rapport final à une date ultérieure, encore à déterminer.

NBA - Kobe Bryant, sa carrière en chiffres

NBA
Un buzzer beater et Davis écœure Denver
HIER À 04:53
NBA
Les Celtics se donnent de l'air
20/09/2020 À 05:46