Le beau geste du jour est signé Patty Mills. Le meneur australien des San Antonio Spurs a annoncé mercredi qu'il reverserait le salaire de ses huit derniers matches de saison régulière NBA, soit plus d'un million de dollars (ndlr : 900 000 euros), à des associations luttant contre le racisme en Australie. "Je suis fier de dire que chaque centime que je gagnerai lors de ces matches sera reversé directement aux associations "Black Lives Matter Australia", "Black Deaths in Custody" et à une campagne nommée "We Got You" qui a pour but de mettre fin au racisme dans le sport en Australie", a indiqué Mills dans une vidéo sur les réseaux sociaux.

NBA
Lakers et Heat face au défi de la bulle : un titre avec un astérisque mais un sacre unique
IL Y A 9 HEURES

"Je vais jouer à Orlando (ndlr : où se disputera la fin de saison) car je ne peux pas laisser de l'argent qui pourrait aller à la communauté noire", a ajouté Mills, qui a défendu des mouvements oeuvrant à la justice sociale durant ses onze années en NBA. Le joueur de 31 ans, sacré champion en 2014, fait partie des joueurs souhaitant soutenir le mouvement antiraciste malgré la situation de quarantaine forcée pour les joueurs et membres des 22 clubs participant à la fin de saison dans une "bulle" à Orlando.

NBA
Kobe, le GOAT, les Lakers : LeBron James, une dixième finale pour l’Histoire
IL Y A 15 HEURES
NBA
Doc Rivers n'est plus le coach des Clippers
HIER À 21:37