Drôle de monde que celui de la NBA. Samedi, l'annonce de la signature de Gordon Hayward à Charlotte a beaucoup fait parler. Par effet de dominos, elle a entraîné la libération de Nicolas Batum. Ses 27 millions de dollars, que les Hornets lui paieront quoiqu'il arrive, pesaient trop dans la masse salariale de la franchise. Alors Charlotte a décidé de le "couper". Et comme c'est très souvent le cas en NBA, ce sont les "insiders" qui ont annoncé la nouvelle au monde entier… et à Nicolas Batum lui-même.

Invité de la chaîne Youtube First Team, avec qui il collabore régulièrement, Nicolas Batum a assuré qu'il n'était au courant de rien, lundi soir : "Cette annonce samedi, je l'ai découverte comme tout le monde, sur Twitter… Ce sont des trucs un peu drôles". A noter que ni la signature de Hayward, ni le départ de Batum n'ont été officialisés par la franchise. Dans l'un comme dans l'autre cas, l'affaire paraît cependant entendue. Et c'est désormais en tant qu'agent libre que Nicolas Batum négocie avec d'autres franchises, et non des moindres.

NBA
Durant et Harden trop puissants pour les Bucks, les Warriors renversent les Lakers
IL Y A 5 HEURES

Six grosses cylindrées intéressées

"Six équipes nous ont contactés et ont montré un intérêt pour Nico : les Nets, les Warriors, le Jazz, les Clippers, les Bucks et les Raptors", a assuré son agent, Jérémy Medjana à BasketSession. Une liste qui a pu en surprendre quelques-uns au vu de la production de l'ailier de 31 ans la saison dernière à Charlotte (3,6 points de moyenne par match à 35% aux tirs). Toutes ces équipes sont des prétendantes aux playoffs a minima et certaines d'entre elles (les Bucks, les Nets et les Clippers notamment) visent même le titre NBA.

Si on résume ma carrière aux 18 derniers mois...

Nicolas Batum lui n'est pas étonné de voir qu'il peut encore intéresser : "On peut résumer ma carrière sur les 18 derniers mois ou sur les 12 premières années (de sa carrière NBA, NDLR), débute-t-il. Si on prend les 12 dernières années, on a vu ce que j'ai pu faire. Si on résume ma carrière aux 18 derniers mois, je suis une grosse merde au basket". Pour connaître sa future destination, il faudra encore attendre quelques jours.

NBA
Doncic dépasse Jordan, le Jazz enchaîne et les Clippers impressionnent
HIER À 06:28
NBA
Boston se rate dans les grandes largeurs contre les Knicks
HIER À 20:51